Gustave Moreau, le rêve et l’ambition…

ENGLISH VERSION (Click here)

Gustave Moreau  : “Ce soir 24 décembre 1862. Je pense à ma mort et au sort de mes pauvres petits travaux et de toutes ces compositions que je prends la peine de réunir. Séparées, elles périssent ; prises ensemble, elles donnent un peu l’idée de ce que j’étais comme artiste et du milieu dans lequel je me plaisais à rêver.” (Inscription portée sur le Des. 3637)

Atelier

Atelier ©Thegazeofaparisienne

Musée Gustave Moreau

Portrait de Gustave Moreau Autoportrait, 1850, encre de chine sur toile, 41 x 33 cm (Cat.234)

Gustave Moreau (1826-1898) a eu cette idée de génie :  faire partager à tous un univers à la fois féérique et aussi celui d’une famille bourgeoise du XIXe. Il met en scène un musée, rien n’est laissé au hasard, son appartement est lui aussi orchestré selon son désir, une pièce est même dédiée à Alexandrine.

Musée Gustave Moreau

(détail) ©Thegazeofaparisienne

Le premier conservateur sera son ancien élève,  Georges Rouault.

Un décor de cinéma qui me fait penser à ce film Vertigo de Hitchcock, cette maison située idéalement dans ce quartier de la Nouvelle Athènes est unique.

Nous redécouvrons le rez-de-chaussée fermé depuis 12 ans,  les salles restaurées à l’identique, telles que les a connues Gustave Moreau sont à nouveau ouvertes, les couleurs ont été restituées fidèlement. Les murs ici s’ouvrent et découvrent à l’infini son oeuvre !

L’artiste est un paradoxe, comment imaginer la vie de  celui qui servit de modèle à Proust,  Oscar Wilde, André Breton ou encore Salvator Dali, se prenant pour Samson lors de sa conférence de presse dans ce même musée (voir lien du doc INA ci-joint) ?

Rez-de-chaussée

Rez-de-chaussée – ©Thegazeofaparisienne

 

L’homme  vivait ici avec ses parents, sa très vieille et fidèle amie Alexandrine,  une vie de routine dans ses appartements privés orchestrés par l’artiste : des petites pièces au mobilier entassé très classique, des photos de famille, les horaires et les visites de ses amis ou encore de sa chère confidente.

Musée Gustave Moreau

Atelier. ©Thegazeofaparisienne

Il avait un seul amour fou son oeuvre. Le choc est grand quand nous arrivons dans la partie atelier, énorme sur deux niveaux rythmés par une très bel escalier spirale. Nous sommes éblouis par des milliers de tableaux, des aquarelles des quantités de dessins dans des placards que l’on peut ouvrir à volonté. Des dessins qu’il a toujours pris garde de conserver dès ses plus jeunes années.

Le contaste est fort :  des immenses toiles comme  le massacre des prétendants de Pénélope, la débauche, les scènes mythologiques et religieuses se côtoient. Orphée, héros de la mythologie  est représenté avec Adam et Eve dans « La vie de l’humanité », ce n’est pas un problème. De même pour la chronologie, l’architecture, les sujets sont justes des prétextes qui lui permettent de peindre ses contes.

Atelier

Atelier. ©Thegazeofaparisienne

 

Admirez la profusion de détails traités comme des joyaux, les corps fragiles à l’abandon dans ses décors impressionnants de rocaille, fleurs, oiseaux, licornes…

De nombreux tableaux semblent inachevés, ne serait ce pas un moyen de les conserver éternellement ?

Qui était il ? un passeur comme certains pourraient le suggérer, symboliste, romantique ? il est inclassable.

Mais surtout profitez de cette merveilleuse opportunité que nous a léguée Gustave Moreau, un endroit hors du temps.

Florence Briat Soulie

Musée Gustave Moreau

La Vie de l’Humanité, 1886, huile sur bois, polyptyque formé de neuf panneaux (33 x 25 cm) et d’un frontispice en demi-cercle (diamètre 94 cm). ©Thegazeofaparisienne

Musée national Gustave Moreau  – 14, rue de La Rochefoucauld 75009 PARIS

Téléphone : 01 48 74 38 50 Fax : 01 48 74 18 71 Contact : info@musee-moreau.fr

Bibliographie :

Livre édité à l’occasion de la réouverture des salles du rez-de-chaussée : « La maison-musée de Gustave Moreau. L’atelier de l’artiste ». Auteurs : Thierry Cazaux, Marie-Cécile Forest, Geneviève Lacambre, Aurélie Peylhard Somogy. Editions d’art 160 pages – 150 illustrations.

Pierre-Louis Mathieu (Auteur) – « Salvador Dali ,Gustave Moreau, André Breton » . ACR édition. 2012.

www.musee-moreau.fr

http://www.ina.fr/video/CAF88049514

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 réflexions sur “Gustave Moreau, le rêve et l’ambition…

  1. Votre article arrive à point nommé, le musée national Gustave Moreau vient d’être inauguré mardi dernier (le 20 janvier) après quelques mois de travaux diligemment menés pour permettre d’offrir une salle de consultation aux chercheurs discrètement gagnée en sous-sol sur le jardin arrière, ainsi que de nouvelles surfaces pour les réserves. Très belle inauguration en présence de Mme Marie-Cécile Forest et ses collaborateurs, du Directeur général des patrimoines, du Service des musées de France, etc …… j’en oublie certainement, pardon pour eux, et en présence des amis de l’association du musée ainsi que du spécialiste de Gustave Moreau, Monsieur P.-L. Mathieu. Merci pour votre article qui se conjugue merveilleusement bien avec l’actualité culturelle dans les musées! FM

    Aimé par 1 personne

  2. Chère Florence

    J’ai pris connaissance avec grand intérêt de votre très suggestif article sur le musée Gustave Moreau…

    D’autant qu’aujourd’hui Jean et moi sommes allés voir l’exposition Sade (dernier jour) à Orsay où trônaient trois superbes tableaux de ce merveilleux peintre (tirés du fond Orsay). Il était malheureusement trop tard pour enchaîner sur le musée Moreau mais grâce à vous l’envie est là !

    Je vous embrasse

    Marie-José TULARD

    J'aime

  3. Un musée atelier totalement imprégné par Gustave Moreau, ses oeuvres et sa vie. Tout respire l’artiste qui a transformé, tel un démiurge, son hôtel particulier. Le symbolisme oriental, les mythes sacrés de l’humanité, les ors, la myrrhe et l’encens nous transportent du 9ème arrondissement vers l’Orient. Un musée qui se visite avec Gérard de Nerval et Théophile Gautier. On sort modifié de cette visite

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s