ArtGenève: la 7ème édition accueille le Design du PAD

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle bonne idée! Ajoutant une belle corde à son arc, la 7 ème édition d’ArtGenève s’ouvre au Design haut de gamme du PAD. Très complémentaires, les deux salons cohabitent parfaitement, et le visiteur passe naturellement des oeuvres d’Art de la foire aux exceptionnelles pièces Design. Après le squelette souriant de 2017, cette année, c’est le gigantesque Félix-the Cat- de Mark Leckey qui nous accueille chaleureusement dans le hall d’exposition. Comment résister?

Mark Leckey, Inflatable Félix, ©Thegazeofaparisienne

J’ai commencé mes déambulations artistiques par les allées d’Artgenève. Je retrouve, avec bonheur, l’ambiance feutrée si particulière de ce salon de taille humaine, qui, loin de la frénésie des grandes foires internationales, nous offre le temps de la découverte, de la conversation avec les galeristes, ou simplement de la contemplation des oeuvres. Comme chaque année, ce salon fait la part belle aux galeries Suisses de grande qualité ( Simon Studer Art, Bärtschi, Laurence Bernard, Xippas, Maria Bernheim,Skopia etc…), l’occasion pour nous d’en apprécié la sélection!  Et bien sur, les grands acteurs de la scène internationale (Gagosian, Bailly, Templon, La Pace, Tornabuoni, Perrotin, Continua,etc…) participent également à ce rendez-vous annuel, devenu incontournable .

Ferdinand Hodler, Le Grammont,, Simon Studer Art, ©thegazeofaparisienne

ArtGenève: Revue de mes coups de coeur, découvertes, pépites 

Bienvenue en Suisse! Pour ceux qui auraient oublié où nous sommes, certaines oeuvres le rappellent avec humour! L’Artiste Ben a créé trois pièces spécialement pour l’événement. J’aime également regarder les lumineuses photos du très Suisse Arnold Odermatt , qui paraissent aujourd’hui délicieusement décalées (Simon Studer Art).

Sublime Nature! La merveilleuse montagne bleutée de Ferdinand Hodler– auquel tout Genève rend hommage pour le centenaire de sa disparition- me fait rêver. Autre séduisant paysage,le coucher de soleil à la douceur acidulée d’Etel Adnan (galerie Lelong & Co), ou encore les deux arbres arbres de David Nash. Deux arbres ou est-ce le même, à deux moments distincts, habillé de la rousseur Automnale puis nu dans la fraicheur de l’hiver ? Les saisons encore, avec les  Quatre variations abstraites et colorées de Jawlensky ( 1920). Beaucoup plus charnelles et érotiques, les Flowers d’Araki me captivent .

Portrait de femmes. Blain/Southern expose une remarquable série de 17 photos Noir et Blanc des débuts de Cindy Sherman (70’S). Dans un registre très différent, sensuel et Pop, j’ai un énorme coup de coeur pour un dessin de femme de Tom Wesselmann datant de la même période (Gagosian).

Cindy Sherman, galerie Blain/Southern

Un peu de Spiritualité…Je m’arrête ensuite, chez Templon devant une oeuvre d’Omar Ba. J’adore cet artiste, ses magnifiques fonds à plumes sont ciselés de tellement de détails et de superpositions que l’on dirait des collages. J’ai récemment  lu un article sur lui, où le journaliste écrivait: »Omar Ba réunit dans chaque toile plusieurs tableaux ». Une formule très juste, tant ses oeuvres se redécouvrent à chaque fois, lorsqu’on les observe longuement. Celle qu’expose Templon est à la fois dure et infiniment poétique; son titre est éloquent « Autopsie de nos croyances« …

Omar Ba, Autopsie de nos croyances, 2018, Galerie Templon, ©Thegazeofaparisienne

Un Noir Charbon familier. Chez Perrotin, je reconnais immédiatement une oeuvre noire, mosaïque de tranches de charbons coupées, qui attrape la lumière en variations infinies de nuances.  C’est un de mes tableaux préférés de l’Artiste Coréen, Lee Bae, dont j’avais visité l’Atelier Parisien . (cf notre article The Gaze sur Lee Bae ). Magnifique!!

Détournement . Recette pour faire une oeuvre d’Art: placer dans une casserole un découpage du « Déjeuner sur l’Herbe »de Manet, accompagné de dessins de Matisse, mélanger à la louche, et vous obtiendrez… un collage très réussi d’André Villers ! Note additionnelle: le « Déjeuner sur L’Herbe » pourra être remplacé par des fragments de Picasso ou d’autres grand maitres de l’Art Moderne…mais ça c’est une autre recette!!

Autre Fantaisie, le magnifique « Banc Spaghetti » blanc de Pablo Reinoso, présenté par la galerie Xippas. J’avais déjà admiré, au Guggenheim de Bilbao, un autre de ses bancs incroyables, en bois naturel cette fois, dont les excroissances tentaculaires s’envolaient en volutes gracieuses… je n’ai pas résisté à l’envie de m’y asseoir!

Pablo Reinoso, Banc spaghetti blanc, Galerie Xippas

Un avant-goût de design avant de me diriger vers le PAD, avec les très belles créations de Philippe Cramer. J’adore sa famille de luminaires pures et POP! Pour Artgenève, le designer Suisse partage l’espace d’exposition avec les Editions Take5 de Céline Fribourg, qui présente ,de son côté, ses magnifiques Livres d’Art.

Je termine par l’immense parc de sculptures de Max Bill, recrée au sein de la foire. Il rassemble 6 grandes oeuvres posées sur un sol parsemé de feuilles mortes… impressionnant!!

Le PAD: une première édition Genevoise éblouissante! 

Dès l’arrivée, je suis émerveillée par la beauté des stands alliant variété et grande qualité. Vint-cinq exposants de mobiliers Historiques, Modernes ou Contemporains sont réunis.

Galerie Jacques Lacoste,©thegazeofaparisienne

Premier coup coeur pour une paire de tables basses à la Galerie Martel Greiner, créée par Joaquim Tenreiro, un des plus grands designers Brésiliens du XX ème siècle. La forme est pure, légère, les matériaux nobles, la proportion parfaite. Une beauté. Plus loin, je m’arrête chez Patrick Gutknecht devant un élégant semainier « labyrinth » de bois précieux clair et d’ébène, réalisé par Eckhard Beger.  Nuit et jour?  j’aime cette paire de bougeoirs, faite de grands disques, l’un en verre noir et l’autre transparent ( Achille Savigny Atelier)!

 

PAD- Joaquim Tenreiropaire de tables bassegalerie Martel Greiner©thegazeofaparisienne

Tout en délicatesse, à la manière d’un herbier, le cabinet  » Flora  » de Josef  Frank, est une ode à la nature à lui tout seul (Galerie Modernity). De même que la courbe nuageuse de deux « coffee tables  » .

Etrange, étrange..,ce service à thé semble tout droit sorti d’Alice aux pays des merveilles… version Asiatique! Vu chez PRIVEEKOLLECTIE .

Galerie PriveeKollektie

Sur le stand du designer Hom Le Xuan, tout est beau et en particulier ces meubles de bout de canapé colorés, qui font penser à du Mondrian pop et luxueux. Le prix est à la hauteur de la finition parfaite et étudiée de chaque pièce….mais quand on aime, on ne compte pas!

Hom Le Xuan
©Thegazeofaparisenne

Avec plaisir, je découvre également la présence de la Joaillerie dans cette sélection, et je me prends à rêver devant les bijoux de Lorenz Baümer à la fantaisie poétique.

Cette 7ème édition d’Artgenève inaugure brillament le calendrier 2018 des rendez-vous incontournables, pour les amateurs d’Art. Enrichissant son champ d’expression au Design de collection du PAD, la foire d’Artgenève a vraiment tout d’une grande!

Caroline d’Esneval

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “ArtGenève: la 7ème édition accueille le Design du PAD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s