Le modèle noir – Musée d’Orsay

de Géricault à Matisse

Des muses et des artistes

« Spleen et idéal »

Jeanne Duval « la féline » de Baudelaire, inspirante et captivante

Elle partage à partir de 1842 la vie du poète des Fleurs du mal, un amour absolu.

Edouard Manet « Jeanne Duval » 1862 – Museum of Fine Arts de Budapest

Olympia

Scandaleuse Olympia de Manet, exposée au Salon et incontournable du Musée d’Orsay, dans cette exposition on peut découvrir la copie de Gauguin et la libre interprétation de Cézanne.

Paul Gauguin (1848-1903)- « Copie de l’Olympia de Manet » 1891 Coll Particulière

Et aujourd’hui que deviendrait-elle ?

Laure est la servante de l’Olympia d’Edouard Manet et si on inversait les rôles ? Larry Rivers n’hésite pas I like Olympia in black.

Larry Rivers (1923-2002) « I like Olympia in black » 1970 Centre Pompidou

Si divine Joséphine Baker

Paul Colin et Joséphine Baker, les Folies Bergères. Une jeune fille intrépide quitte New York, et se retrouve en France dans les années folles, une femme inoubliable dans le coeur des français, belle et généreuse, elle remonte sur les planches à la fin de sa vie, pour aider sa famille nombreuse, elle meurt complètement ruinée..

Joséphine Baker par Paul Colin, Paul Nadar et Frank Horvet

« Dreaming laughter »

Adrienne « Ady » Fidelin un « rire de rêve » (dreaming laughter ) par Man Ray avec qui elle vit durant 5 années 

Premier mannequin noir à figurer dans un magazine de mode Americain 

Man Ray (1890-1973) « Rire de rêve » 1937 coll. Marion Meyer

Années folles à Montparnasse

Aïcha Goblet, les années Montparnasse modèle de Vallotton jusqu’aux années 20 

Aïcha par Moïse Kisling, Félix Vallotton et Matisse

Elle & Matisse

1930, Matisse s’arrête à New-York et découvre Harlem, sa musique, son fils Pierre, galériste Newyorkais lui fait écouter des disques de jazz. Rentré en France, il fait poser des modèles métisses dont Elvire van Hyfte qui lui rend visite dans sa villa Le Rêve et pose pour lui pour sa « Dame à la robe blanche » « l’Asie « 

Poésies antillaises de John l-Antoine Nau (1850-1918) illustrées par Henri Matisse

« que n’es tu Elle? (…)

C’est Elle !  – Nulle autre qu’Elle,

la sérieuse tendre, un peu mystique,

N’eut l’âme ainsi de bleu pâle ailée :

Nulle autre n’eût dit, si charmeusement apitoyée, 

Ces mots de caresse qui font pleurer … »

Henri Matisse (1868-1954) « Dame à la robe blanche »1946 Des Moines Art Center – « L’Asie » 1946 Fort Worth, Kimbell Art Museum

Et pour finir The morning walk

Kess Van Dongen « Jack Johnson dit aussi The Morning walk » 1919 Coll. du palais Princier de Monaco

Kees van Dongen (1877-1968) «  Jack Johnson ou The morning walk »  1919 🌞

Florence Briat Soulié

26 mars – 21 juillet 2019

Musée d’Orsay

Le Modèle Noir

Une réflexion sur “Le modèle noir – Musée d’Orsay

Répondre à Matatoune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s