Choisir ses lectures de l’été

Vacances, farniente, soleil, plages, à l’ombre du parasol, de longs trajets et un gros dilemme : que lire ? j’ai demandé à Bernadette Pivote de nous proposer un choix de livres. Bernadette Pivote est une amie Instagram qui propose sur son compte des balades littéraires qui m’amusent beaucoup. Je l’ai découverte un jour, alors qu’elle « poursuivait » l’écrivain Frédéric Ciriez, auteur de BettieBook. Depuis ce jour, je ne manque pas de lire ses chroniques littéraires. Bernadette a accepté immédiatement et a concocté spécialement pour The Gaze une méthode très efficace, qui m’a aussi inspirée, vous le découvrirez en 2e partie !

©Anne Kessler

Comment choisir ses lectures de l’été par Bernadette Pivote ?

Ça y est, c’est l’été ! Une période plus que propice à la lecture, loin du bureau et de l’agitation ! Mais comment faire pour choisir les livres à glisser dans sa valise ? Si la tentation est forte de partir avec une bonne partie de sa bibliothèque, force est de constater que c’est rarement possible. En s’appuyant sur ces catégories, j’espère vous faciliter la tâche et vous éviter de vous arracher les cheveux au moment de préparer vos bagages !

1.     Un classique

Les vacances d’été sont idéales pour se plonger dans un classique. Une fois au calme, nous voilà dans une disposition d’esprit parfaite pour aborder ces textes à côté desquels on aurait peur de passer entre le métro et le boulot. C’est grâce à l’ambiance si caractéristique des vacances d’été que j’ai pu apprécier à leur juste valeur des livres tels que Lolita de Nabokov, Crime et châtiment de Dostoïevski ou encore Belle du seigneur d’Albert Cohen. Cette fois-ci, ce sont les Illusions perdues de Balzac qui ont remporté mes faveurs. Arriverai-je au bout de cette somme de presque 1000 pages ? Si je suis honnête, rien n’est moins sûr mais je sais qu’il est là et que je peux m’y plonger si l’envie se fait sentir.

Illusions perdues, Honoré de Balzac, Le livre de poche. 6€60

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio-classique/Illusions-perdues

2.     Une valeur sûre

Parce qu’emporter uniquement un classique peut s’avérer risqué, je vous conseille d’embarquer une valeur sûre : un livre que vous êtes persuadé d’apprécier et dont la lecture vous apportera votre dose de plaisir estival ! J’ai jeté mon dévolu sur René Frégni, un auteur découvert cette année et qui a été une révélation totale. J’ai été conquise par Sous la ville rouge, l’histoire d’un marseillais rêvant de devenir écrivain mais rencontrant de grandes difficultés à intégrer une caste dont il ne fait pas partie. Le charme a encore opéré avec Les vivants au prix des morts. La prise de risque est donc faible avec Je me souviens de tous vos rêves qui se déroule aussi en Provence, à l’automne, et sera donc parfait pour quitter doucement son lieu de villégiature.

Je me souviens de tous vos rêves, René Frégni, Folio, 6,20 €

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Je-me-souviens-de-tous-vos-reves

3.   Une découverte

L’été est l’occasion découvrir des textes inconnus ! Avant de partir en vacances, je ne peux que vous inciter à arpenter les rayons des librairies pour dénicher un livre dont vous n’avez jamais entendu parler, dans une édition qui attisera votre désir de lecture. Le Caillou de Sigolène Vinson publié aux éditions Le Tripode coche toutes les cases et nous emmène en Corse, aux côtés d’une jeune femme qui, face à l’absurdité de son existence, souhaite devenir un caillou. Une histoire loufoque et originale qu’il me tarde de découvrir !

Le Caillou, Sigolène Vinson, Le Tripode, 9 € – Crédit photo Marin Tulard

https://le-tripode.net/livre/sigolene-vinson/meteore/le-caillou

4. Un essai

Et si l’on profitait de l’été pour prendre le temps de la réflexion ? Entre les ouvrages historiques, les essais sociologiques, les ouvrages scientifiques… Nous n’avons que l’embarras du choix ! D’autant que de nombreux niveaux de lecture existent pour de multiples thématiques, allant des publications conçues pour être accessibles aux novices aux recherches beaucoup plus pointues. Mais, là encore, est-on vraiment en mesure de se plonger dans une réflexion de ce type après avoir passé la journée à répondre à ses mails, assisté à des réunions, terminé le dossier X extrêmement urgent ? L’essai du sociologue Rémy Oudghiri, Déconnectez-vous, vous convaincra de laisser tout cela derrière vous et de passer en mode slow (au moins le temps des vacances).

Déconnectez-vous. Rémi Oudghiri. Arlléa. 8€

https://www.arlea.fr/Deconnectez-vous-1093

5. De la poésie

Enfin, pour achever cette sélection, pourquoi ne pas emporter un peu de poésie ? Les longues soirées d’été se prêtent fort bien à ce genre de lecture. On abandonne le récit pour se laisser happer par les mots, par leur sonorité, par les images qu’ils nous évoquent. Je n’aurais jamais pensé conseiller à quiconque de lire de la poésie, n’y ayant malheureusement jamais trouvé de plaisir. Grâce à Charles Sagalane, ce temps est révolu ! Ce poète québécois joue avec les mots, la typographie, l’utilisation de l’espace sur la page et c’est un vrai régal ! Si vous êtes réfractaire à la poésie, peut-être arrivera-t-il, vous aussi, à vous séduire !

96 Bric-à-brac au bord du lac, Charles Sagalane, La Peuplade, 18 €

http://lapeuplade.com/livres/bric-a-brac/

Et vous, si vous ne deviez emporter que cinq livres cet été, comment les choisiriez-vous ?

A mon tour, je n’ai pas résisté à la tentation.

1. Un classique

Tous les ans, Phil et Vinca, 15 et 16 ans se retrouvent pour les vacances en Bretagne. Cet été là est différent, leurs sentiments évoluent et c’est le début d’une histoire d’amour. Envolée l’insouciance de l’enfance. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu Colette et j’ai eu envie de redécouvrir ses personnages si attachants et le charme de son écriture.

Le blé en herbe, Colette, J’ai lu 3 €

2. Saga New-Yorkaise

Complètement addict de ce roman ! New-York, années 30, deux jeunes architectes, une journaliste et un homme d’affaire propriétaire d’un empire immobilier et d’un journal. Les deux jeunes hommes Peter Keating et Howard Roark s’emparent de la ville, deux caractères extrêmes, l’un réussit mais ce n’est pas le meilleur, le second est un puriste passionné par son travail et ne conçoit son métier sans aucune concession. Une histoire inspirée de la vie du célèbre Franck Lloyd Wright, auteur de la merveilleuse maison sur la cascade. Ce roman est à l’origine du film Le rebelle de King Vidor avec Garry Cooper 1949

La source vive, Ayn Rand, Plon, 26€50

https://www.librairie-gallimard.com/livre/9782259264471-la-source-vive-ayn-rand/

3. Policiers

Le 36 quai des Orfèvres a abrité pendant longtemps la police judiciaire immortalisé par de nombreux films dont celui de Clouzot avec Louis Jouvet.
Mais ce qu’on a oublié c’est qu’au sixième étage se trouvait un musée du crime qui réunissait des éléments d’enquêtes policières de tous les temps et uniquement à Paris : le couteau de Charlotte Corday, les carnets de comptes méticuleux de Landru ou l’oeilleton du docteur Petiot? Entre 1944 et 1971, la conservatrice fut Hélène Tulard, elle faisait connaître les pièces de son musée par des articles qu’elle publiait dans la revue de la Préfecture de Police. Ces articles concernant les affaires criminelles sont de véritables romans policiers et sont réunis dans ce recueil «Le musée du crime »

Le musée du crime – Chroniques du 36, quai des Orfèvres, Hélène et Jean Tulard, 2019, Maisonneuve et LaroseHemisphères Editions, 20€

http://Éditions Maisonneuve et LaroseHemisphères Editions

4. Psycho

Lorsque que le meilleur écrivain Victor Marlioz est un monstre littéraire qui n’hésite pas à sacrifier ses proches pour un succès littéraire. Tout est trouble dans son entourage, la mort de sa fille, sa femme actrice à la gloire passée est alcoolique Que s’est il passé ? l’écrivain provoque une rencontre avec un critique littéraire reconnu qui ne va pas se passer comme prévu. De l’excellent Dissimulations. La Véritable Affaire Cahuzac , récit (Fayard – 2016), Jean-Luc Barré nous dresse le portrait d’un écrivain devenu maître dans l’art de la manipulation et de la dissimulation.

Pervers, Jean-Luc Barré, Grasset 2018, 18€

https://www.grasset.fr/pervers-9782246862642

5. Art

Je suis le carnet de Dora Maar, et oui je ne pouvais pas m’empêcher de vous proposer ce livre. A l’origine, la découverte d’un carnet d’adresses acheté sur Ebay, après enquête, il se trouve être celui de Dora Maar, connue surtout car elle a eu une histoire d’amour avec Picasso pendant près de 10 ans. Mais elle est surtout une artiste, photographe et peintre, qui a fait partie du mouvement des surréalistes, proche d’André Breton. Une rétrospective vient de se terminer au Centre Pompidou et a montré l’étendue de son oeuvre.

Je suis le carnet de Dora Maar , Brigitte Benkemoun, 2019 éditions Stock 21€50

https://www.editions-stock.fr/livres/la-bleue/je-suis-le-carnet-de-dora-maar-9782234083608

A votre tour ..

Florence Briat Soulié

Remerciements à :

Anne Kessler, sociétaire de la Comédie Française pour son dessin. Compte Instagram @Anne_Kessler copyright 2019

Bernadette Pivote suivre ses ballades littéraires sur son compte Instagram @BernadettePivote

Crédit photo Marin Tulard copyright 2019. Compte Instagram @marint.photo

3 réflexions sur “Choisir ses lectures de l’été

  1. Un poste comme je les adore! Merci Florence et Bernadette Pivote! Ravie de voir figurer Ayn Rand dont j’ai lu tous les livres (y compris Atlas Shrugged 3 fois, à chaque fois que j’ai besoin d’un coup de pouce quand je perds la foi en ce monde!) et j’ai hâte d’avoir, un jour, plus de temps pour rajouter les bonnes recommendations comme ce carnet de Dora Maar qu’il me démange de lire. Merci tout plein!

    Aimé par 1 personne

      • Alors n’ hésite pas et lit Atlas Shrugged: celui que tu as lu (The Fountainhead) passe souvent pour une belle ébauche de son chef d’oeuvre qui reste Atlas Shrugged car sa philosophie de l’objectivisme y est beaucoup plus développé. Je suis tombée dedans quand j’avais 20 ans🙏🏼 J’espère qu’on pourra en discuter à Paris l’été prochain😘

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s