Lucie Picandet

2015, Prix Emerige

En 2015, lors de la 2e édition du prix Emerige, je rencontre l’artiste Lucie Picandet. Elle a un univers singulier qui frappe notre premier regard, et marque définitivement les esprits, elle reçoit cette année là le prix Emerige. Pour cette exposition Empiristes elle avait choisi la broderie. Et comme toujours, une de ses fictions sert de point de départ à son entreprise créatrice entraînant sa kyrielle de symboles, ici le fil des pensées passe par le trou la langue et l’envers du tissu marque le territoire des actes manqués.

Artiste & Philosophe

L’artiste touche à tout, une formation aux Beaux-Arts de Paris, mais aussi des études de philosophie et théologie.

Elle dessine, sculpte, brode et écrit, tout en inventant des mots, on ne sait plus ce qui est vrai dans ses représentations qu’elle scénarise. L’écriture et la peinture se côtoient harmonieusement, tout en restant chacune une entité à part entière.

Lucie Picandet Prix Drawing Now 2019 – Galerie Georges-philippe et Nathalie Vallois ©Thegazeofaparisienne

Emophones

C’était l’année dernière à Drawing Now, en lice avec 4 autres artistes dont Damien Deroubaix, qu’elle recevait le prix de ce salon du dessin contemporain pour ses émophones, issus d’une poésie Detterrissages écrite par elle il y a quelques années, c’est l’histoire de six cailloux, oui je les ai vus ! ces derniers lui procurent des émotions émophoniques et à partir de cela elle invente, imagine, écrit des définitions, poèmes et crée six projets à partir de lieux inventés comme le Gouffre du Radamacame.

En effet, le contour hasardeux, accidentel du caillou lorsqu’il devient émophone, vient alors au monde comme pour la seconde fois. Il est alors exactement ce qu’il est. Pas une seule arête, pas une seule saillie, pas un seul plan n’est le fruit du hasard. Sa forme est alors aussi connue, attendue, codifiée qu’une icône orthodoxe. Comme elle, il revient de l’infini et tout de lui est déterminé. Il en est de même pour le nom du caillou qu’il suffit de prononcer une fois pour le faire passer du néant à quelque chose. Telle est la magie de la parole donnée et pourquoi elle ne peut valoir que pour la vérité. Lucie Picandet

Lucie Picandet – Le Soir du poulpe – Drawing Lab 2020

Drawing Lab : le soir du poulpe

Je la retrouve fin janvier à l’occasion du vernissage de sa nouvelle exposition Le soir du poulpe au Drawing Lab, ce centre d’art privé est dédié au dessin contemporain, il a été créé en 2017 par Christine Phal, mécène du dessin contemporain et fondatrice de Drawing Now Art Fair, il est installé au Drawing hôtel, situé juste à côté de la place Colette, là où se trouve un autre temple des mots, celui de Molière, la Comédie Française.

Le soir du poulpe – Drawing Lab

Cette exposition intitulée Le soir du poulpe est aussi un projet de court-métrage, tout est prêt l’histoire, story-board, les images. Lucie Picandet est une artiste qui construit un monde avec des nouveaux mots, des lieux improbables, des drôles d’animaux, ses envoyés spéciaux, les agents émophoniques.

Envoyés très spéciaux

,Agent Saveur : agent émophonique saxiphrage qui perce la pierre en affinant le silence qui isole les expériences d’Hui mal acquises pour en exalter le goût, jusqu’à la connaissance intime du nom des choses. Définition de Lucie Picandet

à droite : « Agent chaleur, cuiseur gratttant – AES cuisinant gratinant calcinant… » A gauche : « Agents mouleurs, cousins des acousticots, ces agents émophoniques , saxiphages percent la pierre à force de fluide lacrimal. Ils se fondent dans les émotions… » 2019 Aquarelle et gouache sur papier.

Pourtant, une sensation étrange nous retient dans son monde à part, une sorte de reconaissance, comme si ces mots, ces figures, ces couleurs nous étaient familiers. Emophone, ce mot me parait très clair, je le chercherais volontiers dans un dictionnaire. Dans le dictionnaire le mot phone est une unité de mesure de l’intensité des sons et des bruits que perçoit l’oreille, très logique, je comprends son mot comme une intensité auditive qui procure une certaine émotion.

Soladumakché huile sur toile 200×210 2020

L’écriture + la peinture

« Je fais des images jusqu’à ce que quelqu’un veuille bien m’éditer, jusqu’à ce que quelqu’un comprenne que j’écris. « 

Cette phrase, c’était avant, car depuis quelques mois Lucie utilise des sticks à l’huile qui lui permettent de peindre sur des grandes toiles, elle a trouvé l’énergie de faire cohabiter écriture et peinture.

Le texte est lié directement à toutes les mains que vous verrez dans l’expo, elles sont pour moi des paroles, elles font le geste de donner leur parole. Comme un mot qui n’a pas de définition, c’est comme si ce mot ne représentait rien d’autre que lui-même et c’est comme une parole donnée, comme un acte. Lucie Picandet

Exposition Lucie Picandet Drawing Lab

Des mains sculptées sont placées un peu partout dans l’exposition, comme des totems, l’artiste explique qu’elles matérialisent selon ses mots « la parole acte ».

L’aventure

Un univers à part, onirique où nous suivons les aventures des agents vouleurs, les couleurs sont vives, fortes , on se laisse prendre au jeu de ses poésies, de ses mots qui surgissent d’on ne sait où et pourtant, ils trouvent là toute une cohérence, et nous laissent cette impression, comme si leur existence était une évidence. Un monde à part qui me fait penser sur certains aspects à celui de JRR Tolkien.

Une artiste étonnante qui nous entraine dans cette histoire de mollusque aux longues tentacules qui emprisonneraient nos pensées, quelle idée !

Il reste encore quelques jours pour découvrir ce monde onirique de la jeune artiste, dans ce lieu si chaleureux dédié aux artistes et voyageurs.

Les nominés du prix Drawing Now 2020

La nouvelle édition Drawing Now approche, et aura lieu comme chaque année au Carreau du Temple du 26 au 29 mars 2020. Carine Tissot, la directrice du Salon nous dévoile la liste des nominés pour le prix de cette année sont : Nicolas Daubanes, Odonchimeg Davadoorj , Mathieu Dufois, Delphine Gigoux Martin et Julien Tiberi.

Florence Briat Soulié

Le soir du poulpe

Drawing Lab

+33 (0)1 73 62 11 17 – 17, rue de Richelieu – 75001 Paris

Jusqu’au 29 février 2020

DRAWING NOW ART FAIR

LUCIE PICANDET

BIOGRAPHIE :

LUCIE PICANDET


Née en 1982 à Paris (France)
Vit et travaille à Fontainebleau (France)
EXPOSITIONS PERSONNELLES
2018 Au jour d’Hui, Galerie GP & N Vallois, Paris, France
2016 Idiose, Galerie GP & N Vallois (Project Room), Paris, France
2011 L’Endroit, Alb Antiquités, Paris, France
2007 Tic-Tac, Galerie des Beaux-Arts, Paris, France
2006 Qu’est-ce qu’une comète ?, Galerie des Beaux-Arts, Paris, France
EXPOSITIONS COLLECTIVES
2018 Formes d’Histoires, commissariat : Eric Degoutte, Les Tanneries Centre d’Art Contemporain,
Amilly, France
Les Mains sans sommeil, commissariat : Gael Charbau, Le Forum, Tokyo, Japon
Voyage au centre de la Terre, commissariat : Jérôme Sans, Résidence Emerige, Paris, France
2017 Contre-allées, commissariat : Alain Bublex Galerie GP & N Vallois, Paris, France
Les Mains sans sommeil, commissariat : Gael Charbau, Palais de Tokyo, Paris, France
2016 Heroes, commissariat : The Drawer, Galerie GP & N Vallois, Paris, France
2015 Empiristes, Villa Emerige, Paris, France
Métamorphoses, Galerie Alb Antiquités, Paris, France
Exposition collective, Musée Bernard-Boesch, Le Pouliguen, France
2014 Artist Residency, parrainée par Jean-Michel Alberola, Fondation d’entreprise Hermès, Pantin,
France
2013 Dessin 13, Atelier Richelieu, Paris, France
2012 Broderies, Halle Saint-Pierre, Paris, France
2011 Maisons parisiennes, exposition collective, Hôtel Plaza Athénée, Paris, France
2010 Echantillons, IMOCA, Irish Museum of Contemporary Art, Dublin, Irlande
2009 Au lit avec mon Artiste, association Dernier Avertissement, Paris, France
2008 Exclusive Dream, Les Hauts du Ru, Montreuil, France
Etats des lieux, Paris, France
Le cheval de Troyes, CAES, Ris Orangis, France
Panorama de la jeune création, Biennale d’art contemporain, Bourges, France
2006 Un carton comme un abri, Espace Château-Landon, Paris, France
RÉSIDENCES/PRIX
2018 Résidence atelier Emerige, Paris
2015 Prix Révélations Emerige, Paris
2014 Résidence Manufactures Hermès, parrainée par Jean-Michel Alberola, Pantin, France
PUBLICATIONS
2016 Dalle du Lad, poème en mots nouveaux, éd. Noitides, GGPNV

Une réflexion sur “Lucie Picandet

  1. Merci Florence , il y a une vie très puissante dans cet univers là. D’autant plus inattendue que le monde minéral s’exprime rarement à haute voix , mais tout cela vibre si intensément que c’en est presque une musique.
    Emophone , un mot juste.
    Lucie Picandet est une révélation poétique.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s