Spring, derniers jours

PAR Marie Simon-Malet

Fondation Thalie ©Marie Simon Malet

La fondation Thalie : Une merveille à Bruxelles. . . à découvrir absolument ! 

. . . à Ixelles, dans la tranquille rue Buchholtz abritant de jolies maisons, celle de la fondation Thalie se signale par le minimalisme de sa façade moderniste et le petit saule vert vif de sa cour arborée. Construite en 1924 par l’architecte Jean Hendricks, la maison a été rénovée par le binôme d’architectes, Vanden Eeckhoudt et Creyf. C’est un lieu intime et lumineux qui se double d’un grand atelier à l’éclairage zénithal où l’on se sent immédiatement bien. 

Outre ma soif d’expositions grandement attisée par la crise sanitaire, j’ai un fort tropisme pour les maisons. Je rêve toujours d’en franchir le seuil. Ici, je suis comblée; dès l’entrée, je suis sous le charme du lieu : une atmosphère intime et joyeuse baigne les pièces, on y sent l’énergie lumineuse de Nathalie Guiot qui entraine le visiteur, au rythme de son enthousiasme, à la découverte des artistes qu’elle collectionne avec passion.  

De gauche à droite Helene Appel - Sylvie Auvray ©Marie Simon Malet
De gauche à droite Helene Appel – Sylvie Auvray ©Marie Simon Malet

Nathalie est tout à la fois, auteur, éditrice, collectionneuse. Dans les années 2000, elle fonde Anabet Éditions et en 2012, les éditions Ishtar dédiées à la publication de poésie contemporaine ainsi que Thalie Art Project, une association philanthropique qui produit des rencontres artistiques et performatives. L’association devient en 2013 la fondation Thalie. Le lieu est inauguré en 2018. 

« J’ai voulu un lieu qui rassemble et fédère une communauté, celle des artistes, les premiers ambassadeurs de ce projet long terme. Un lieu public de rencontres autour de la création. Transversal dans son mode de fonctionnement, l’espace domestique de cette maison à Bruxelles, a pour vocation de défendre une création vivante et engagée, une prise de parole, des gestes, de la danse…Un partage des savoirs et une ambition de décloisonner les pratiques artistiques. Un lieu qui véhicule une pensée, celle d’investiguer par l’art les grands enjeux de notre société ».  Nathalie Guiot

Vue d’ensemble avec au premier plan une toile d’Alexandre Lenoir dans le Grand Atelier

Dotée d’une collection d’art contemporain initiée en 2008, La Fondation propose une programmation multidisciplinaire qui associe arts visuels et littérature, organise des expositions et offre une résidence d’artistes et d’auteurs. 

La matière dans tous ses états

J’ai la chance de voir l’exposition Spring, dans ses derniers jours. Cette exposition a été conçue par Nathalie dans cette envie de transversalité entre art et savoir-faire, geste et matières. Elle a choisi parmi les œuvres de sa collection, toiles, sculptures, tapisserie, céramiques, photographies… produisant cette rencontre entre art et artisanat, célébrant la matérialité de la création artistique. Elle l’a conçue également comme un hommage à  Anni Albers qui tout au long de sa carrière artistique traduira, dans ses tableaux-tissages, l’héritage du Bauhaus. 

« Que serait l’art sans matière? »  Nathalie Guiot

Dès la première salle, je suis aimantée par la beauté des œuvres réunies comme autant de trésors précieux : les micro-perles noires brodées sur du lin de Lucy+Jorge Orta -Trajectoires (objets and ocean currents)- 2017, les miroirs vénitiens diaprés de Flavio Favelli – SP Gold 70, 2017-, le marbre Cipollino enchâssé dans du cuivre d’Elena Damiani, -Filter N8, 2017-, la troublante toile grignotée par des souris de Michel Balzy, -Choses aquatiques vivantes, 2010-, les vibrations des toiles de Markus Amm ou de Pieter Vermeersch … Une esthétique organique, une poésie de la métamorphose. 

Markus Amm - Elena Damiani
De gauche à droite : Pieter Verneersch- les 2 miroirs Flavio Favelli – en haut à droite Markus Amm- en bas à gauche : Elena Damiani

La deuxième salle est consacrée aux réalisations textiles, coton finement plissé comme des strates géologiques de Simone Pheulpin, œuvres en laine de Sheila Hicks –Pinto,2004- ou de Georges Tony Stoll-. Une exubérante broderie de laine sur chanvre de Pascal Monteil – Summer tapestry , 2019- côtoie une magnifique toile de Gert et Uwe Tobias,- Untitled (Gut/H2311/01)-2014. 

De gauche à droite : Pascal Monteil - Sheila Hicks -Georges Tony Stoll (2 tableaux) en bas à droite : Simone Pheulpin
De gauche à droite : Pascal Monteil – Sheila Hicks -Georges Tony Stoll (2 tableaux) en bas à droite : Simone Pheulpin

Une collection engagée et exigeante

Dans le grand atelier, se regroupent des œuvres autour du thème du portrait, frontière
entre abstraction et figuration, et du geste photographique. Je poursuis cette exploration
des collections avec des pièces fortes et exigeantes, une tête en bronze doré sculptée par
l’artiste Vanessa Beecroft,-Vv.b.010, 2015.

Ann Veronica Janssen – Sculpture de Vanessa Beecroft – Eva Nielsen

– un tableau d’Eva Nielsen – Zoled II, 2020, artiste présente dans l’exposition « étendue, corps, espace. olivier debré et les artistes-architectes » au CCOD à Tours, un énigmatique tirage en platinium palladium du photographe Sugimoto – On the Beach, 007, 1990-, les bois brûlés, Burnt Painting -2016 de Davide Belula, un portrait texturé et dilué à l’acrylique et à l’huile du jeune artiste Alexandre Lenoir, -Sur le fil, 2020- une sculpture de Tatiana trouvé, – Untitled. Tree bronze, 2008.

Davide Belula - Au premier plan : sculpture de Tatiana Trouvé
Davide Belula – Au premier plan : sculpture de Tatiana Trouvé

Sur le mur du fond, Dubuffet, Picabia, Le Corbusier et Reichel, telles des figures tutélaires président, comme attentifs aux expérimentations et aux prouesses techniques de leurs héritiers. 

D’autres pièces encore, toutes très intéressantes et de grande qualité enrichissent cette sélection très personnelle et engagée de Nathalie Guiot, 

à voir très rapidement avant lundi !  

A suivre, une prochaine exposition du photographe des fonds sous-marins, Nicolas Floch, Invisible Seascapes. 

Fondation Thalie

SPRING

2 avril-9 mai 2021
15 rue Buchholtz – 1050 Bruxelles – Belgique

T +32 244 60 343

Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h

Nathalie Guiot – Fondation Thalie ©Marie Simon Malet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s