Prune Nourry , Projet Phénix

Plus qu’une exposition, c’est une expérience troublante et fascinante qui nous attend, en plein coeur du Marais, à la galerie Templon. L’artiste plasticienne Prune Nourry présente Phénix, une véritable immersion dans le monde impénétrable et énigmatique des malvoyants. L’artiste y interroge leur relation à l’Art. Comment appréhender l’oeuvre d’un artiste ou comment réaliser soi-même une création , sans l’aide de nos yeux?

Extrait du court-métrage de Vincent Lorca et de Prune Nourry, 2021,
ADAGP / Courtesy Prune Nourry et Templon, Paris – Brussels

Portraits … à l’aveugle !

Fascinée par le corps, qu’elle a sculpté (Terracotta Daughters), hybridé (Holly Daughters) ou encore soigné (Catharsis), Prune Nourry s’est penchée cette fois sur nos sens. En particulier, sur celui qui parait le plus essentiel, la vue. Elle a conçu, dans son atelier, des portraits sculptés de huit personnes souffrant de déficiences visuelles . Chacune d’elle avec son histoire personnelle, soit aveugle de naissance soit devenue malvoyante , mais toutes ayant réussi à surmonter leur handicap dans leur vie active. « Ce sont des aveugles qui ont sublimé leur handicap » commente l’artiste. Les yeux bandés à chaque rencontre, Prune Nourry ne connait pas leur visage. Ce sont ses mains qui ont « dévisagé » leurs traits, pour en recréer les détails en terre d’argile. Dans l’intimité de son travail à leur côté , elle les a questionnés sur leur vécu de ce monde opaque, leurs difficultés à appréhender leur environnement et la manière dont ils s’adaptent chaque jour. L’écoute et le toucher ont ainsi guidé ses doigts de sculpteur.

Extrait du court-métrage de Vincent Lorca et de Prune Nourry, 2021,
ADAGP / Courtesy Prune Nourry et Templon, Paris – Brussels

Tel un Phénix renaissant de ses cendres…

Chaque modelage en argile est ensuite moulé, brûlé au feu et cuit selon l’art japonais ancestral du Raku. Celui -ci consiste à immerger la sculpture dans la cendre à la sortie du four. Une belle métaphore de renaissance. Nous qui sommes cendre et redeviendrons cendre …. en renaitrons nous?

« Une exposition où il n’y a rien à voir » … mais tout à percevoir

Cette expérience de création à la manière d’un aveugle, Prune Nourry la pousse jusqu’au bout : elle n’a, à ce jour, jamais vu ses sculptures autrement qu’en les palpant de ses doigts . L’exposition offre aux visiteurs l’opportunité de vivre cette expérience inédite, en découvrant dans le noir total et uniquement avec leurs mains, les huit bustes de terre cuite.

Prune Nourry
Lignes de vie (Danielle) #4, 2021
Gaufrage multiniveaux sur papier Conqueror Connoisseur blanc coton 300 g/m2
30 x 40 cm Editions 50 + 12 EA , ©Photo Laurent Edeline

Suivant les instructions, très précises et utiles, je laisse mon téléphone portable à l’entrée, mets du gel hydroalcoolique dans chaque main (indispensable!), passe les doubles rideaux de velours -véritables frontières avec le monde des non-voyants- et m’élance vers cet inconnu avec, je l’avoue, une certaine appréhension. Une longue corde, à laquelle je me tiens, forme l’itinéraire de la présentation; à chaque noeud , je m’arrête pour découvrir une des sculptures de l’artiste. L’expérience du noir absolu est très étrange, déroutante, mes repères dans l’espace sont bouleversés. Je me concentre sur la sculpture, j’essaie d’en imaginer la forme en la parcourant de mes mains , tandis que j’écoute l’enregistrement du dialogue de Prune Nourry avec son modèle, lors des séances de pose. Petit à petit, le toucher me dévoile ce que mes yeux ne voit pas.

Extrait du court-métrage de Vincent Lorca et de Prune Nourry, 2021,
ADAGP / Courtesy Prune Nourry et Templon, Paris – Brussels

Cette exposition est un pas vers l’autre, le non-voyant. Emouvante, puissante, elle change notre perception de ce qui nous entoure, nous fait ressentir autrement. Prune Nourry va au bout de sa démarche artistique, sans aucun compromis. Personne dans son équipe, ni à la galerie n’a « vu » les oeuvres … même les collectionneurs devront jouer le jeu.

Le projet Phénix est une porte vers un monde inconnu qui déstabilise autant qu’il fascine. Comme toujours, Prune Nourry nous emmène dans une incroyable aventure touchante et généreuse. A découvrir absolument!

Pour prolonger l’expérience, aller diner au  » Dans le noir ? », à quelques mètres à pied de la galerie Templon. Ce restaurant très particulier propose un repas délicieux, totalement dans le noir, accompagné et servi par des personnes malvoyantes.

Caroline d’Esneval

PRUNE NOURRY

Projet Phénix

4 Septembre – 23 Octobre 2021

Galerie TEMPLON , 30 Rue Beaubourg, Paris

+ info sur Prune Nourry:

Née en 1985 à Paris, Prune Nourry vit et travaille à New York et à Paris. L’artiste soulève dans ses projets des questions éthiques liées à la notion d’équilibre au sens large : le corps et la guérison, le déséquilibre démographique dû à la sélection du sexe et les dérives scientifiques, l’écosystème et l’interdépendance entre les espèces vivantes.

Sa pratique associe sculpture – colonne vertébrale de son travail- installation, performances et vidéo. Ses projets majeurs récents incluent une tournée mondiale de son armée de Terracotta Daughters en 2014-2015, de Paris à Shanghai en passant par Zurich, New York et Mexico, une exposition personnelle Carte Blanche à Prune Nourry au Musée Guimet (2017), Une participation aux Rencontres de la photographie à Arles , et un film, Serendipity, réalisé en 2019 et présenté au Festival du film de Berlin, à la quinzaine du film documentaire du MoMA à NY, au Festival du Film de Tribeca et projeté dans le cadre du programme d’Art Basel Film. Première artiste française invitée par le Bon Marché Rive Gauche, elle a créé pendant le confinement une série d’œuvres emblématiques, dont l’installation monumentale : l’Amazone Érogène.

Restaurant Dans le noir?

51 rue Quimcampoix- Paris 4ème . resa@dans le noir.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s