Journal des enchères

  • Collection A – 150 oeuvres par Philippe Pasqua

    Vente aux enchères à Drouot lundi 15 mai 2017

    SVV FARRANDO

    L’œuvre de Philippe PASQUA se caractérise par ses dimensions souvent monumentales et la représentation de corps et de visages à travers des gestes amples donnant à ses portraits une allure inachevée. Il s’intéresse à l’humain et aux différences. Il magnifie le handicap, l’obscénité et le sacré. L’ensemble proposé lors de cette vacation regroupe les thèmes récurrents de l’artiste : des détails anatomiques traités à la manière d’un portait, des images pornographiques retravaillées, des bébés potelés associés à des motifs religieux et pornographiques. Puis, on y retrouve les techniques que ce peintre – compositeur – a l’habitude d’employer pour réaliser ou revenir sur ses travaux : peinture à l’huile, gouache, stylo, crayon, impressions ou photographies agrémentées de collage ou de rehauts de peinture.

     


  • 126 

    RESULTAT (frais inclus) : 787199 €

    Ossip ZADKINE (Smolensk 1890 – Paris 1967)

    Vente aux enchères par Etude MILLON du 29 mars 2017 – Drouot 9 rue Drouot 75009 Paris.  http://www.millon.com/index.jsp

    Tête d’homme, Bouddha, 1919 Sculpture en bois doré sur un socle en pierre Tête : 54 cm Socle : 37 cm Hauteur totale : 91 cm environ

    Porte sur le socle l’inscription autographe au crayon Zadkine

    Provenance: Collection Marquise de Brantes Toujours resté dans la famille, par voie de succession

    Expositions:
    Atelier du sculpteur, 35 Rue Rousselet, Paris, 16 mai -2 juin 1920, n°22
    Salon d’Automne, Paris, 1920, n°2660
    Exposition Zadkine, Palais des Beaux Arts, Bruxelles, janvier 1933, n° 33 (daté 1922, sic )

    Bibliographie:
    Album van der Wal, photographie n° 58
    Valori plastici, Rome, 2 ème année, n° 2, 1920
    Maurice Raynal, Ossip Zadkine, Valori Plastici, Rome, 1921, planche 29 (daté 1914, sic )
    Maurice Raynal, Ossip Zadkine, Valori Plastici, Rome, 1924, planche 2
    Ionel Jianou, Zadkine l’artiste et le poète, 1979, n° 74, daté 1920
    Sylvain Lecombre, Ossip Zadkine, L’œuvre sculpté, Paris Musées, 1994, n° 72, reproduit page 116

    Une Lettre d’Ossip Zadkine à Madame la marquise de Brantes sera remise à l’acquéreur

    300 000 – 400 000 €

    A voir les montants de la cheminée qui se trouvent au musée Zadkine et qui ont la même provenance (Marquise de Brantes)

Ossip Zadkine
Montants de cheminée
Pierre calcaire, 1922
Musée Zadkine – Paris 6
Ancienne collection de la Marquise de Brantes

  • Une vente aux enchères : DE LA BOXE, ETC … Collection Eduardo Arroyo – 22 octobre 2015 – PIASA

Eduardo Arroyo (né en 1937) Portrait d'un jeune boxeur, 1985 Collage sur photographie Signée et datée en bas au centre 30 × 23,5 cm

N°36 -Eduardo Arroyo (né en 1937)
Portrait d’un jeune boxeur, 1985
Collage sur photographie
Signée et datée en bas au centre – 30 × 23,5 cm

Eduardo Arroyo, né en 1937 à Madrid,  est l’un des principaux artistes de  la Figuration Narrative.

N°98 Eduardo Arroyo (né en 1937) Fausto King Kong, 1976 Collage et papier de verre Signé, daté et titré au dos 78,5 × 64 cm "J'ai inventé un lutteur que j'ai baptisé Faust King Kong. Comme pour tous les hommes forts, les coutures de ses vêtements explosent."

N°98 . Eduardo Arroyo (né en 1937)
Fausto King Kong, 1976
Collage et papier de verre
Signé, daté et titré au dos
78,5 × 64 cm

«La boxe,  c’est la littérature faite avec  de la sueur, des larmes  et du sang»

« J’ai inventé un lutteur que j’ai baptisé Faust King Kong. Comme pour tous les hommes forts, les coutures de ses vêtements explosent. »

Edouard Arroyo

Exposition publique :

Lundi 19 octobre 2015 de 10 à 18 heures
Mardi 20 octobre 2015 de 10 à 19 heures
Mercredi 21 octobre 2015 de 10 à 19 heures
Jeudi 22 octobre 2015 de 10 à 12 heures

Piasa, vente du 22 octobre 2015 à 15h

118 rue du Fg Saint Honoré – 75008 Paris

RESULTATS VENTE ARROYO – PIASA – 22/10/2015

Résultats vente Arroyo - 22/10/2015 PIASA

Résultats vente Arroyo – 22/10/2015 PIASA

eduardo arroyo (né en 1937) arthur cravan après son combat avec jack johnson, 1996 sculpture de fer, pierre et plomb signée... RESULTAT 12880 € ESTIMATION : 8 000 / 12 000 €

N°12 – Eduardo arroyo (né en 1937)
arthur cravan après son combat avec jack johnson, 1996
sculpture de fer, pierre et plomb
signée…
RESULTAT 12880 €
ESTIMATION : 8 000 / 12 000 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Georges NOËL (1924-2010) (quelques résultats de ventes)

Collections du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Exposition « La traversée des signes ». 22/01 au 3/05 2015. Les « Palimpsestes », l’écriture inventée de Georges Noël.

"La pluie Edo" 1990 Technique mixte sur toile. MAM ville de Paris Sson Georges Noël.

« La pluie Edo » 1990
Technique mixte sur toile.
MAM ville de Paris
Sson Georges Noël.

"Computer, 13 mai 1968" 1968. Technique mixte sur toile. Coll. particulière.

« Computer, 13 mai 1968 » 1968. Technique mixte sur toile. Coll. particulière.

Lot 191 Georges NOEL (né en 1924) COMPOSITION, 1963 Aquarelle et encre sur papier signé en bas à gauche "Georges Noël" 53X75 cm Provenance : Collection Claude et Micheline Renard Adj : 1299 €

Lot 191
Georges NOEL (né en 1924)
COMPOSITION, 1963
Aquarelle et encre sur papier
signé en bas à gauche « Georges Noël »
53X75 cm
Provenance : Collection Claude et Micheline Renard
Adj : 1299 €

67 . Georges NOEL «CODICE TRES DECISIF», 1961 Huile et technique mixte sur toile signée en haut à droite, datée en haut à gauche, contresignée, titrée et datée au dos 100 × 65 cm Adj : 12 760€

67 . Georges NOEL
«CODICE TRES DECISIF», 1961
Huile et technique mixte sur toile signée en haut à droite, datée en haut à gauche, contresignée, titrée et datée au dos
100 × 65 cm
Adj : 12 760€

71. Georges Noël. Composition bleue. Technique mixte sur toile signée en bas à gauche et contresignée au dos. Haut. 46 - Larg. 61 cm. Adj 1000 €

71. Georges Noël. Composition bleue. Technique mixte sur toile signée en bas à gauche et contresignée au dos. Haut. 46 – Larg. 61 cm. Adj 1000 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.cornettedesaintcyr.fr/html/index.jsp?id=17540&lng=fr&npp=10000

Résultats Georges Noël (1924-2010).

Résultats Georges Noël (1924-2010) N°120 à 127. Vte du 27/10/2014

 

 

Vente Cornette de Saint Cyr du 27/10/2013 : N°120-9643 € 121-3346€ 122- 123-6435€ 124-16732€ ; 125- 1158 €;

126- 2059 €; 127-2831€

Lot n°123 Georges NÖEL (1924-2010) PALIMPSESTE, 1979 Sable, acrylique et collage sur papier Signé et daté en bas à gauche 102 x 130 cm - 41 x 52 in

Lot n°123
Georges NÖEL (1924-2010)
PALIMPSESTE, 1979 Sable, acrylique et collage sur papier Signé et daté en bas à gauche 102 x 130 cm – 41 x 52 in. Adj : 6435 €

Vente 24/06/2015 Salle 10 à Drouot. Thierry de Maigret

Vente 24/06/2015 Salle 10 à Drouot.
Thierry de Maigret

 

 

 


 

N°38 "Bonnard à 24 ans" adjugé : 960000 € Vente Osenat 29/03/2015

N°38 « Bonnard à 24 ans » adjugé : 960000 €
Vente Osenat 29/03/2015

N° 44 "La Promenade" adjugé 970000 € Vente Osenat 29/03/2015

N° 44 « La Promenade » adjugé 970000 €
Vente Osenat 29/03/2015

Bonnard : collection Antoine Terrasse – Vente du 29 mars 2015 par Me Osenat :

http://osenat.fr/html/resultats.jsp?id=21947

 

Catalogue vente coll. Antoine Terrasse du 29 mars 2015 : http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp?id=2637/4313/53767&lng=fr


 

 Très beau résultat pour le n°101 : Gustave Le Gray et Auguste Mestral « Gustave Le Gray posant dans le cloître de l’église abbatiale Sainte Marie d’Arles sur Tech 1851 : adjugé : 500500€ 

 (durant la Mission héliographique) Épreuve non montée, sur papier salé d’après un négatif papier 33,9 x 24,4 cm (la vue), 35 x 25,4 cm (l’épreuve avec marges) Numéro 540 dans le négatif, coin supérieur droit, traces des pinces et des limites du «papier-glace» destiné à garantir la planéité du négatif et de la feuille de l’épreuve Note: Dans cet autoportrait, Le Gray joue de l’opposition patrimoine/modernité, en se plaçant en costume de ville (avec guêtres!) sous des arcades gothiques. La composition, tout en dialogue d’aplats sombres et de touches de lumière, s’affranchit des recommandations de la commande publique et de ses exigences informatives, pour une parenthèse intime. Le parti-pris d’enfouir son visage dans l’ombre, transforme l’auteur (malgré tout reconnaissable) en un personnage sans identité, type de dandy générique, qui témoigne des mutations de son temps. Seule épreuve connue

222 Pierre-Louis PIERSON (Hinckange 1822-[?] 1913) Résultat : 313600 € Aquilin SCHAD La Frayeur Virginie OLDOINI, comtesse de CASTIGLIONE Épreuve photographique entièrement sur-peinte à la gouache 1861-1864 57 x 44 cm

222
Pierre-Louis PIERSON (Hinckange 1822-[?] 1913)
Résultat : 313600 €
Aquilin SCHAD La Frayeur Virginie OLDOINI, comtesse de CASTIGLIONE Épreuve photographique entièrement sur-peinte à la gouache 1861-1864 57 x 44 cm

101 -Gustave LE GRAY (Villiers-le-Bel 1820-Le Caire 1884) Auguste MESTRAL (Rans 1812-1884) Résultat : 500500 €

101 -Gustave LE GRAY (Villiers-le-Bel 1820-Le Caire 1884) Auguste MESTRAL (Rans 1812-1884)
Résultat : 500500 €

315- Man Ray "Harper's Bazar, Alix" est : 6/8000

315- Man Ray « Harper’s Bazar, Alix » est : 6/8000

Collection de Monsieur et Madame X
Jeudi 19 mars 2015 à 14h00
Drouot-Richelieu – Salles 5 et 6

306-Sherril Schell, est : 6/8000

306-Sherril Schell, est : 6/8000

273 - 4 photogrammes de fleurs, est : 25/30000€

273 – 4 photogrammes de fleurs, est : 25/30000€

PIERRE BERGE – Une histoire particulière de la photographie – Collection de Monsieur et Madame X – Paris  – Drouot, Salles 5 et 6 à 14h

N°29 - Jacques- Louis- Mandé Daguerre "M. Huet 1937" est : 600/800000€

N°29 – Jacques- Louis- Mandé Daguerre « M. Huet 1937 » est : 600/800000€

 

N°29

N°29

341 numéros | 1445 photographies | 138 photographes | 95 photographes du XIXe siècle | 43 photographes du XXe siècle | 80 photographies inédites, | 141 photographies jamais présentées en vente publique | 41 pièces prêtées pour des expositions institutionnelles | 1976, premier achat de photographies.

269 "Portrait de Guillaume Apollinaire" est : 10/15000

269 « Portrait de Guillaume Apollinaire » est : 10/15000

311- Sherril Schell est 10/12000€

311- Sherril Schell est 10/12000€

314 -Edward Weston "Nu" est : 5/6000

314 -Edward Weston « Nu » est : 5/6000- Adj : 4894€

TEl  Eric Masquellier 33 (0) 1 49 49 90 31.

Des images de l’école française primitive avec les calotypes.

41- Gustave Le Gray "Edmond Cottinet" est 5/6000

41- Gustave Le Gray « Edmond Cottinet » est 5/6000

Charles Nègre  n° 78 à 80 et 108 à 120 entre autres 117 et 118  « Grasse » vers 1852 est : 40/50000€ chaque

Gustave Le Gray (1820-1884) voir le n°34 « Groupe de personnes au pied d’un chêne, forêt de Fontainebleau » est. 60/80000€ et les n° 33, 35 , 36, 38, 40 à 46.

95 - Pierre Petit "Portrait d'Adèle Hugo" 4/5000 € 97 - P.J. Delbarre "Auguste Vacquerie" est : 3/4000€ 98- Auguste Vacquerie "Charles Hugo, Jersey" est : 4/5000€

95 – Pierre Petit « Portrait d’Adèle Hugo » 4/5000 €
97 – P.J. Delbarre « Auguste Vacquerie » est : 3/4000€
98- Auguste Vacquerie « Charles Hugo, Jersey » est : 4/5000€/ adj : 4894€

Des portraits de G. Courbet par Victor Laisne (122) , de Victor Hugo par Auguste Vacquerie vers 1853 (94)…

337- Valérie Belin - est : 5/6000€ 290 et 291 - Franz Senkinc : est 2/3000€ chaque

337- Valérie Belin – est : 5/6000€ adj : 10304€
290 et 291 – Franz Senkinc : est 2/3000€ chaque

N°29 – Le très rare portrait de M. Huet par Jacque-Louis Mandé DAGUERRE (1787-1851)  daguerréotype de 1837. est : 600000 à 800000 €

270 et 271 Eugène ATGET « Autobus de la ligne A E Opéra » vers 1820 est 15/20000€ chaque :

N°273 – Quatre photogrammes de fleurs vers 1925 est : 25 à 30000€

296- George Hoyningen-Huene "Harper's Bazar - été 1938 - n°35" est : 10/15000€

296- George Hoyningen-Huene « Harper’s Bazar – été 1938 – n°35 » est : 10/15000€

Sans oublier MAN RAY, Sherril SCHELL (1877-1964) « New-York », (292 )MOÏ VER (1904- 1995) …

N° 297. Constantin BRANCUSI « Autoportrait avec sa chienne Polaire dans l’atelier » est 10/12000€ – Adjugé : 11592€

N°314. Edward WESTON (1886-1958) « Nude on sand, Oceano » 1936 est : 5/6000 € – adjugé : 4894€

 

Pierre Bergé et associés : http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp?id=2637/4688/52833&lng=fr

223- Pierre-Louis Pierson et Aquilin Schad " Comtesse de CASTIGLIONE"

223- Pierre-Louis Pierson et Aquilin Schad  » Comtesse de CASTIGLIONE »

 

Vente Pierre Bergé - 19/03/2015

 


mardi 17 mars à 14h

Delorme & Collin du Bocage / tel : 0158183905

Atelier Gilbert Poillerat, l’artiste et les archives :  salle 8 à Drouot, 9 rue Drouot – 75009 Paris

Atelier Gilbert Poillerat, l'artiste et les archives : mardi 17 mars à 14h , salle 8 à Drouot, 9 rue Drouot - 75009 Paris

Atelier Gilbert Poillerat, l’artiste et les archives : mardi 17 mars à 14h , salle 8 à Drouot, 9 rue Drouot – 75009 Paris

http://catalogue.drouot.com/index.jsp?id=21158&lng=fr


20 mars 2015

AGUTTES  tel : 01 47 45 55 55: Vente Art Déco du XXe siècle / Drouot salles 1 & 7 à 14h

 

http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp?id=2637/5748/54117&lng=fr

 

20 mars 2015 AGUTTES tel : 01 47 45 55 55: Vente Art Déco du XXe siècle / Drouot salles 1 & 7 à 14h

 


 

Vente aux enchères Osenat – 16/11/2014  

Enchère record  !  Bicorne de Napoléon N°89 adjugé : 1 500 000 €

89 - Légendaire chapeau de l’empereur Napoléon Ier, de forme traditionnelle dite à la française, en feutre dit en castor noir, orné : - d’une cocarde blanche, bleue et rouge au centre, (refaite postérieurement), - d’une simple ganse de soie noire - et d’un reste de bouton en bois dont la garniture n’est plus. Ce bouton était d’origine recouvert de soie ou de crins noirs. La partie supérieure de l’aile de devant est renforcée à l’intérieur par une pièce cousue de feutre noir de 16,5 cm de long sur 3 cm de large, comme le sont tous les chapeaux de l’Empereur. Cette pièce de renfort permettant la prise en main ainsi que la bonne tenue. Ce chapeau a conservé sa coiffe intérieure (ce qui est particulièrement rare). Elle est en soie matelassée gris-vert, à trois piqûres concentriques dans le fond et des piqûres longitudinales sur les côtés. Sans cuir sur le pourtour (l’Empereur ne le supportait pas). Longueur : 49 cm. Hauteur aile arrière : 20,7 cm. Hauteur aile avant : 15 cm. Diamètre intérieur : 56 cm. B.E. d’usage, importantes traces de port (quelques petites déchirures, bordure intérieure avant usée, petit manque à la coiffe intérieure). 300 000/400 000 € Provenance : - Joseph Giraud, vétérinaire de la Maison de l’Empereur. - Par succession, famille Loir, puis famille Claitte. - Vente aux enchères des Souvenirs de Giraud, vétérinaire en chef des Ecuries de la Maison de l’empereur, le 3 juin 1926 (Maitre Albinet, expert Pierre Foury), n°78, Vendu 51 836 francs. ( La trousse de vétérinaire et des brevets lui ayant appartenu étaient également dispersés). - Musée napoléonien de Monaco.

89 – Légendaire chapeau de l’empereur Napoléon Ier,
de forme traditionnelle dite à la française, en feutre dit en castor noir, orné :
– d’une cocarde blanche, bleue et rouge au centre, (refaite postérieurement),
– d’une simple ganse de soie noire
– et d’un reste de bouton en bois dont la garniture n’est plus.
Ce bouton était d’origine recouvert de soie ou de crins noirs.
La partie supérieure de l’aile de devant est renforcée à l’intérieur par une pièce cousue de feutre noir de 16,5 cm de long
sur 3 cm de large, comme le sont tous les chapeaux de l’Empereur. Cette pièce de renfort permettant la prise en main
ainsi que la bonne tenue.
Ce chapeau a conservé sa coiffe intérieure (ce qui est particulièrement rare).
Elle est en soie matelassée gris-vert, à trois piqûres concentriques dans le fond et des piqûres longitudinales sur les côtés.
Sans cuir sur le pourtour (l’Empereur ne le supportait pas).
Longueur : 49 cm.
Hauteur aile arrière : 20,7 cm.
Hauteur aile avant : 15 cm.
Diamètre intérieur : 56 cm.
B.E. d’usage, importantes traces de port (quelques petites déchirures, bordure intérieure avant usée, petit manque à la
coiffe intérieure).
300 000/400 000 €
Provenance :
– Joseph Giraud, vétérinaire de la Maison de l’Empereur.
– Par succession, famille Loir, puis famille Claitte.
– Vente aux enchères des Souvenirs de Giraud, vétérinaire en chef des Ecuries de la Maison de l’empereur,
le 3 juin 1926 (Maitre Albinet, expert Pierre Foury), n°78, Vendu 51 836 francs.
( La trousse de vétérinaire et des brevets lui ayant appartenu étaient également dispersés).
– Musée napoléonien de Monaco.

Préface du catalogue par Jean tuLard de l’Académie des Sciences morales et politiques.

Le destin des grimaldi a été lié à celui de napoléon. Les premiers échos de la Révolution n’arrivèrent que lentement et de façon assourdie sur le rocher de Monaco. Puis le Prince Honoré III vit disparaître ses revenus féodaux tandis que son territoire était occupé par le Général Anselme en décembre 1792. L’annexion à la France suivit. Pire : Monaco changea son nom pour celui de Fort-Hercule, le 15 octobre 1793. Honoré III n’était plus le citoyen Grimaldi ; il fut même incarcéré et n’échappa que de peu à la guillotine. Il mourut en 1795. C’est dire avec quel enthousiasme fut accueilli à Monaco l’avènement de Bonaparte qui mettait fi n à une révolution jugée spoliatrice. On retrouve les Grimaldi sur les champs de bataille de l’Empire. Honoré-Gabriel, fi ls d’Honoré IV, fi t ses débuts, en décembre 1800, à Hohenlinden où il fut grièvement blessé. En 1806, il entrait dans Berlin puis se lançait avec ses dragons à la poursuite des Prussiens. La Légion d’Honneur récompensa ses exploits. Il était à Eylau puis à Varsovie comme aidede-camp de Murat. Enfi n il devenait écuyer de l’Impératrice Joséphine par décret du 7 juin 1809. Son frère puîné Florestan participera à la Campagne de Russie où il fut fait prisonnier. Le 30 mars 1814, le premier traité de Paris rétablissait la principauté de Monaco. Les Grimaldi n’en avaient pas fi ni avec Napoléon. En mars 1815, quand l’Empereur, de retour de l’Ile d’Elbe, débarqua à Golfe Juan, la première personnalité qu’il rencontra fut le Prince Honoré- Gabriel. Le vol de l’Aigle débutait sous le patronage de la maison Monaco. C’est en souvenir de ces évènements que le Prince Louis II, qui s’illustra lui-même au Chemin des Dames, arrière grand-père de S.A.S le Prince Albert, avait constitué une collection autour de l’épopée napoléonienne dont il fi t un musée. On pouvait y voir l’un des rares exemplaires authentiques du fameux « petit chapeau » de Napoléon en feutre noir, les chaussons de baptême en satin blanc du Roi de Rome et de nombreux souvenirs de la Grande Armée où s’étaient illustrés ses ancêtres. Est également présente Stéphanie de Beauharnais qui fi gure dans l’arbre généalogique des Grimaldi et qui était peut- être la mère de ce mystérieux Gaspard Hauser assassiné dans des conditions étranges en 1834. Au moment où va s’achever en 2015, avec l’anniversaire de Waterloo, le cycle des commémorations napoléoniennes commencé en 1969, sous la coupole de l’Institut de France, pour le bicentenaire de la naissance de Napoléon, cette mise aux enchères de la prestigieuse collection du Prince Louis II marque l’intérêt jamais démenti pour l’histoire du Consulat et de l’Empire à travers les passions qu’elle ne manquera pas de susciter. C’est un autre aspect d’une légende née en 1769 et qui n’a pas fi ni de faire rêver.

 

ANDRÉ LANSKOY (1902-1976)

ANDRÉ LANSKOY (1902-1976)

Vte 11/02/2015 Blanchet et associés. Drouot. ANDRÉ LANSKOY (1902-1976)

 

vte 22/10/2014 Thierry de Maigret N° 3
André LANSKOY (1902 – 1976)
Estimation : 25 000 – 35 000 € Résultat : 62000 €
Dans le ciel orageux, 1955 Huile sur toile, signée en bas à droite, datée 55 et titrée au dos 73 x 60 cm

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s