Save the date 13 /10/2017

A Paris, ces jours-ci, on ne sait plus où donner de la tête, des expositions dans tous les sens. Chaque musée rivalise de grands noms prestigieux Gauguin, Rubens, Derain Picasso, le MomA à Paris. Dans quelques jours ce sera la FIAC, on aperçoit déjà les préparatifs sur les Champs Elysées

Une bonne nouvelle la galerie  Agathe Gaillard a réouvert ses portes avec un « Hommage à la beauté » très attendu !

Ne pas oublier les jeunes artistes avec des portes-ouvertes des ateliers de Montreuil et notamment l’Atelier le Midi.

 

  • Réouverture de la Galerie Parisienne Agathe Gaillard: « Hommage à la Beauté »!

Depuis deux ans on l’attendait! La mythique galerie parisienne, qui a oeuvré pour que la Photographie gagne ses lettres de noblesse et entre dans le temple bien gardé de l’Art, réouvre ses portes après deux ans de travaux. L’histoire est suffisament belle pour ête racontée. En 1975, Agathe Gaillard monte la première galerie dédiée à la  photographie en France, au 3 rue du Pont Philippe dans le Marais. A cette époque les photographes ne sont considérés que comme des illustrateurs servant les textes des autres. Très avant-gardiste, la jeune galeriste, armée de sa passion, s’engage à révéler au public le talent de photographes dont elle détecte le talent. Ainsi soutient-elle Henri Cartier-Bresson, Marc Riboud, Edouard Boubat, Ralph Gisbo , Jean Philippe Charbonnier, Manuel Alvarez Bravo et bien d’autres. Aujourd’hui, après s’être consacrée durant 40 ans à la photographie, Agathe Gaillard passe le flambeau à un fidèle client collectionneur, David Azéma, et à une jeune directrice dynamique et tout aussi passionnée Fiona Sanjabi.

 

Une première exposition tout en Beauté! C’est avec leur point de vue sur « qu’est ce que le Beau? » que des photographes historiques de la galerie (Edouard Boubat, Marc Riboud, Claude Iverné…)  mais aussi de nouveaux venus (Emmanuelle Bousquet , Franck Christen etc..) participent à l’événement.  Par chance, Erica Lennard, photographe talentueuse chère à Agathe Gaillard, est présente au moment où nous découvrons l’exposition. Elle nous montre quelques photos de son portfolio qui appartiennent à la galerie. J’aime  la sensualité tout en douceur de ses nus, ses compositions mêlant  flouté et netteté avec beaucoup de subtilité, et son touchant regard de femme sur les femmes.  Allez dans cette galerie, découvrez cette exposition et surtout n’hésitez pas à ouvrir les tiroirs pour découvrir davantage d’oeuvres des artistes qui vous auront séduits!

https://galerieagathegaillard.com/

  • Expositions portes ouvertes – Atelier le Midi –

Préparatifs – Portes ouvertes

LE MIDI est un atelier collectif initié en 2014 et animé par des mouvements liés aux activités de chacun. L’atelier s’empare des portes ouvertes de la ville de Montreuil 2017 pour marquer un état des lieux, créer des articultions et une dynamique de monstration dans cet espace bien spécifique. L’atelier regroupe aujourd’hui sept créateurs, dont des artistes, une designer et un architecte. TIPHAINE CALMETTES , GAËTAN KOHLER CELSIAN LANGLOIS FLORA LANGLOIS MORGANE PORCHERON EMANUELE RAVAGNANI PAULINE TOYER PAUL SOUVIRON et LEA DUMAYET dont nous avons déjà parlé sur The Gaze. cf articles biennale Caillebotte à Yerres 2016 et article save the date – félicités des beaux arts – Lea Dumayet

52 Rue du Midi – 93100 Montreuil

du 13 octobre à 18:00 au 16 octobre à 20:00 Portes ouvertes – Atelier Le Midi

Portes ouvertes ateliers de Montreuil – Programme 2017

Lea Dumayet – Atelier Le Midi
Félicités des Beaux Arts

 

  • André Derain 1904-1914 la décénie radicale. Centre Pompidou

« Tout pour ça «  ce roman de Vlaminck 1903 illustré par Derain pourrait être le point de départ de ces « baigneuses » de l’artiste qui inspirèrent Picasso pour ses Demoiselles d’Avignon celui-ci  possédait des tableaux de Derain, et, en faisait partie « des baigneuses » 1908 « . Rétrospective à voir au Centre Pompidou

Jusqu’au 29 janvier 2018

Rubens « Autoportrait » 1823 – Londres – Lent by her Majesty Queen Elisabeth I

du 4 octobre 2017 au 14 janvier 2018

 

Paul Gauguin
« Vairumati » 1897

Paul Gauguin (1848 1903)
L’exposition très prometteuse commence par cette citation : « Une terrible démangeaison d’inconnu qui me fait faire des folies «  lettre de Gauguin à Émile Bernard 1889
Adoptez les règles de vie de l’artiste inscrites sur les portes de sa maison : « Soyez mystérieuses  »
« Soyez amoureuses et vous serez heureuses » nous dit Paul Gauguin

jusqu’au 22 janvier 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s