Le rêveur de la forêt

D’un cœur doré surgissent de tortueux rameaux calcinés qui laissent poindre la floraison de délicates feuilles d’olivier. Organe ? Branchage ? Bois de cerf ? Encore une fois, toutes les formes de vie sont reliées, comme une ode à la complexité et à l’éternelle renaissance du vivant.