21 rue de la Boétie … Musée Maillol

Les yeux bleus d’Anne Sinclair représentés sur ce portrait peint par Marie Laurencin, une des premières grandes artistes à faire confiance au marchand, Paul Rosenberg, son Grand Père, suivront Picasso, Braque, Léger , puis Matisse ..

Marie Laurencin « Portrait d’Anne Sinclair »
Musée Maillol

C’est l’histoire de la galerie de Paul Rosenberg, 21 rue de la Boétie, la galerie de Paul Rosenberg, que le musée Maillol retrace dans cette exposition. Une tranche de vie du XXe siècle.

L’adresse : 21 rue de la Boetie, fut le nom donné à la galerie dont l’ouverture a eu lieu en 1910

Fils d’antiquaires , son frère Léonce galeriste des cubistes . Il ouvre sa galerie de « l’effort moderne » relations compliquées , Léonce sera expert de la vente du très grand marchand Khanweiler qui a dû fuir la guerre et dont les biens sont saisis . Ce fût l’erreur stratégique de Léonce.

Premiers liens d’amitié et affaires se font entre le marchand et Picasso qui est sous contrat à partir de 1919. L’artiste s’installe 21 rue de la Boetie.

Son tableau représentant sa femme et sa fille mère d’Anne Sinclair scelle leur amitié .

Le quartier est florissant , Paul est toujours resté attaché aux impressionnistes.

Picasso

Grande nouveauté dans sa galerie il reconstitue un intérieur classique en y ajoutant les tableaux modernes.

Deux étages : celui des impressionnistes et l’étage supérieur celui de la peinture moderne où il faisait monter les clients potentiels. Il savait choisir le meilleur de l’artiste.

Picasso, Braque, Léger, Laurencin sera la première artiste à lui faire confiance à partir de 1913? Matisse en 1936 avec qui il développera un contrat de guerre.

On peut voir dans sa galerie les tournesols de Vangogh

Paul Rosenberg est un marchand très organisé, il établit un fichier, les fiches sont ornées de plaques photographiques, fiches emportées par les allemands puis par les russes jusqu’aux années 80. Il est enfin restitué et se trouve actuellement aux États Unis. Les plaques photographiques sont à Pompidou.

Dans sa galerie, un rythme effréné, une expo par mois, il tisse un réseau de clients privés et relations avec musées et avec l’internationalisation de son activité des les années 20, il attire ainsi les collectionneurs américains.

21 rue de la Boétie
Musée Maillol

Dans cette exposition du musée Maillol, on peut voir un tableau de Manet qui appartient à fondation Bührle, celui appartenait à un collectionneur allemand qui a vendu ses biens suite à la crise de 29, avec la guerre il y aura litige sur la vente. Emil Bührle rachètera deux fois certains tableaux de provenance douteuse qui auraient pu être spoliés.

En 1940, Paul Rosenberg se réfugie à Bordeaux. Un grand nombre d’œuvre de Picasso est à New-York , d’autres toiles sont à Londres, mais une grande partie est à paris environ 300 peintures. Unee partie de ce trésor est enregistré au nom du beau frère de son chauffeur Louis Le Gall et 162 autres dans un coffre de banque national du commerce et de l’industrie à Libourne.

La galerie pillée et ironie de l’histoire, l’exposition « le juif et la France » est conçue dans la galerie en 1941/1942 et ensuite présentée au Palais Berlitz.

Le Fernand Léger est acheté en 1942 par le Moma à  Paul Rosenberg.

Après un passage à Lisbonne il arrive à New-York et ouvre une galerie à Manhattan.

Pendant ce temps en France les œuvres des musées sont stockées au Jeu de Paume.

L’exposition  » Entartete Kunst  » (« art degenere ») avec en couverture de catalogue l’oeuvre d’Otto Freundlich

Au départ,  c’est une idée de destruction , puis les nazis proposent à des marchands qui  constituent leur stock dont le fameux Cornelius, puis vient l’idée de ventes aux enchères

À la Fin de la guerre, grâce a Rose Valland, le train où se trouvent les œuvres du Jeu de Paume est arrêté par les résistants dont le fils Alexandre,  de Paul Rosenberg. Il découvre 967 œuvres dont quelques toiles de son père ..

Vente de Lucerne mandatée par les nazies 30 juin 1940

Galerie Fischer vente aux enchères d’œuvres allemandes en 1939

http://www.museemaillol.com/

Musée Maillol

59-61 rue de Grenelle 75007 Paris

Jusqu’au 23 juillet 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s