Matisse comme un roman

PAR CHARLOTTE LE GRIX DE LA SALLE Fin octobre, un matin. Visite en avant-première de « Matisse, comme un roman ». Je râlais à cause de la buée sur mes lunettes, foutu masque. Je déambulais, Paris à mes pieds, croyant connaître Matisse. 230 chefs-d’œuvre, ses couleurs, plein les yeux. Je ne mesurais pas ma chance. Voilà que…