Henri Matisse : the Cut-Outs – MoMA New-York

Author : Isabella Luksh

(version française à la suite)

Henri Matisse (français, 1869-1954). Mémoire de l'Océanie (Souvenir d'Océanie) , l'été 1952-début 1953. Gouache sur papier, coupé et collé, et fusain sur papier, marouflé sur toile. 112 x 112 7/8 "(284,4 x 286,4 cm). Le Museum of Modern Art, New York. Mme Fonds Simon Guggenheim, 1968. © 2015 Succession H. Matisse / Artists Rights Society (ARS), New York

Henri Matisse (français, 1869-1954). Mémoire de l’Océanie (Souvenir d’Océanie) , l’été 1952-début 1953. Gouache sur papier, coupé et collé, et fusain sur papier, marouflé sur toile. 112 x 112 7/8 « (284,4 x 286,4 cm). Le Museum of Modern Art, New York. Mme Fonds Simon Guggenheim, 1968. © 2015 Succession H. Matisse / Artists Rights Society (ARS), New York

Matisse en face de papiers peints à la gouache, l'Hôtel Régina, Nice. Photo: Lydia Delectorskaya. © 2014 Succession H. Matisse

Matisse en face de papiers peints à la gouache, l’Hôtel Régina, Nice. Photo: Lydia Delectorskaya. © 2014 Succession H. Matisse

The Museum of Modern Art (MoMA) is always at the center of New York City’s most popular expositions and this season everyone is flocking to see “Henri Matisse: The Cut-Outs,” curated by Karl Buchberg, Jodi Hauptman, and Samantha Friedman. Upon entering, you are immediately released into a world of vivid colors and shapes, both clean and abstract.

Vue de l'installation d' Henri Matisse: les découpes au Musée d'Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d'Art Moderne

Vue de l’installation d’ Henri Matisse: les découpes au Musée d’Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d’Art Moderne

Henri Matisse (français, 1869-1954). Zulma , début 1950. Gouache sur papier, coupé et collé. 93 11/16 x 52 3/8 "(238 x 133 cm). Statens Museum for Kunst, Copenhague. © 2015 Succession H. Matisse / Artists Rights Society (ARS), New York

Henri Matisse (français, 1869-1954). Zulma , début 1950. Gouache sur papier, coupé et collé. 93 11/16 x 52 3/8 « (238 x 133 cm). Statens Museum for Kunst, Copenhague. © 2015 Succession H. Matisse / Artists Rights Society (ARS), New York

This exhibition celebrates the end of Matisse’s life and the last phase in his artistic career. After a surgery near the end of his life, painting became too difficult for Matisse. He began to create his colorful cut-outs in the 1940s and continued until his death in 1954. The cut-outs reflect Matisse’s career-long usage of bright colors, but many are very simple in form. Matisse worked very diligently on the cut-outs and each shape was very precisely cut. His models posed for very long periods of time!

Vue de l'installation de la piscine (1952) dans l'exposition Henri Matisse: les découpes au Musée d'Art Moderne de New York (12 Octobre, 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d'Art Moderne

Vue de l’installation de la piscine (1952) dans l’exposition Henri Matisse: les découpes au Musée d’Art Moderne de New York (12 Octobre, 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d’Art Moderne

MoMA has 100 cut-outs on display and they all vary. The exposition begins with Matisse’s early cut-outs, many of which are smaller in size, and continues on to show his cut-outs which grow in scale and are larger than life. You can watch videos of Matisee working on the cut-outs in his studio, which show him silently and slowly working on his pieces.

Hôtel Régina, Nice, 1953. Photo: Hélène Adant. Centre Pompidou - MnamCci - Bibliothèque Kandinsky

Hôtel Régina, Nice, 1953. Photo: Hélène Adant. Centre Pompidou – MnamCci – Bibliothèque Kandinsky

At the center of the exposition, is “The Swimming Pool” (1952), which Matisse intended to be displayed in his dining room. MoMA has restored the color and vibrancy of the paper, and there is a video on display on the detailed and laborious work involved.  This cut-out uses only the color blue, and simple, long forms, reminiscent of the ocean’s waves. The exposition continues to show representations of stained glass windows that are designed for specific chapels as well as plans for grand gardens.

Vue de l'installation d' Henri Matisse: les découpes au Musée d'Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d'Art Moderne

Vue de l’installation d’ Henri Matisse: les découpes au Musée d’Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d’Art Moderne

Vue de l'installation d' Henri Matisse: les découpes au Musée d'Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d'Art Moderne

Vue de l’installation d’ Henri Matisse: les découpes au Musée d’Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d’Art Moderne

MoMA’s exposition is a beautiful tribute to the end of Matisse’s life and career and the cut-outs show his capacity to represent both human and abstract forms with only pieces of color paper. As with any exposition at MoMA, there is a problem: it’s so crowded! But it’s worth braving the crowds to see “Henri Matisse: The Cut-Outs.”

Vue de l'installation d' Henri Matisse: les découpes au Musée d'Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d'Art Moderne

Vue de l’installation d’ Henri Matisse: les découpes au Musée d’Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d’Art Moderne

Vue de l'installation d' Henri Matisse: les découpes au Musée d'Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d'Art Moderne

Vue de l’installation d’ Henri Matisse: les découpes au Musée d’Art Moderne de New York (le 12 octobre 2014-Février 10, 2015). Photo par Jonathan Muzikar. © 2014 Le Musée d’Art Moderne

Isabella Luksh

October 12, 2014–February 10, 2015 The Joan and Preston Robert Tisch Exhibition Gallery, sixth floor

 

 

 

(Traduction française)

Le MoMA est, comme d’habitude, au centre des expositions les plus populaires à New York et cette saison tout le monde se dépêche pour voir l’exposition « Henri Matisse : The Cut-Outs » (« Henri Matisse : les découpages »), qui était organisée par Karl Buchberg, Jodi Hauptman et Samantha Friedman. Quand on visite l’exposition, on se trouve immédiatement dans un monde de couleurs vives et de formes qui sont à la fois figuées et abstraites.

Cette exposition célèbre la fin de la vie de Matisse et la dernière phase de sa carrière artistique. Après avoir eu la chirurgie à la fin de sa vie, la peinture était trop difficile pour Matisse. Il a commencé à créer ses découpages colorés dans les années 1940 et continua jusqu’à sa mort en 1954. Les découpages reflètent l’utilisation de couleurs vives dans la carrière de Matisse, mais plusieurs sont très simples dans leurs formes. Matisse a beaucoup travaillé sur les découpages et chaque forme a été très précisément coupée. Ses modèles ont posé pour de très longues périodes de temps !

Au MoMA, il y a 100 découpages et chacun est différent. L’exposition commence avec les premiers découpages de Matisse (qui sont petits) et continue de montrer ses découpages qui grandissent à l’échelle et qui sont beaucoup plus grands que les visiteurs du musée. On peut regarder une vidéo de Matisse, où il travaille sur les découpages, en silence et lentement.

Au centre de l’exposition, est « La Piscine » (1952), que Matisse a créé pour sa salle à manger chez lui. Le MoMA a restauré cette œuvre, on remarque  la couleur et le dynamisme du papier, une vidéo montre ce travail difficile. Ce découpage utilise seulement la couleur bleue et les formes simples et longues sont similaires aux vagues de l’océan. L’exposition continue de montrer des représentations des vitraux qui sont conçus pour des chapelles spécifiques et des plans de grands jardins.

L’exposition au MoMA est un bel hommage à la fin de sa vie et sa carrière et les découpages montrent la capacité de Matisse de représenter les formes humaines et abstraites. Malheureusement, un seul souci pour  toutes les expositions au MoMA : il y a toujours beaucoup de monde là ! Mais ne ratez pas cette exposition !

Isabella Luksh

http://www.moma.org/visit/calendar/exhibitions/1469

NY Times : http://www.nytimes.com/2014/10/10/arts/design/henri-matisse-the-cut-outs-a-victory-lap-at-moma.html?_r=1#slideshow/100000003166039/100000003166043

Une réflexion sur “Henri Matisse : the Cut-Outs – MoMA New-York

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s