Save the date 24/11

L’énergie hypnotique et joyeuse de Julio Le Parc chez Perrotin, la captivante pièce « Edmond »de Michalik au Théâtre du Palais Royal, la très touchante biographie de Marie- Antoinette par Christine Orban….nous avons admiré, vu, lu et adoré !

  • Julio Le Parc « Bifurcations », Galerie Perrotin »- jusqu’au 23 Décembre 2017

« Optimismo Siempre » commentait Julio Le Parc . Son solo show,  « Bifurcations », à la Galerie Perrotin illustre à merveille son propos. Ludiques, éblouissants, colorés, ses jeux de lumière comme ses installations, ou encore ses peintures, transmettent une énergie jubilatoire. « Bifurcations » réunit des oeuvres récentes et inédites qui dialoguent avec des créations historiques. A noter également, la présentation d’une oeuvre en réalité virtuelle étonnante, réalisée avec son fils Juan Le Parc.

Julio Le Parc – Exposition Bifurcations- Courtesy Perrotin

  • « Edmond » d’Alexis Michalik – Théatre du Palais Royal

Une pièce étourdissante, rythmée d’effets surprenants, où se mêlent, sur fond de Vaudeville, rires, émotions et intrigues. Un Théâtre virtuose, auquel nous a habitué Michalik, qui rafle pour cette pièce pas moins de 5 Molières . A voir absolument!

 » Edmond Rostand n’a pas encore trente ans (…) et  n’a rien écrit depuis deux ans. Désespéré,  il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi de caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac!  » Théâtre du Palais Royal

https://theatrepalaisroyal.com/edmond/

  • Biographie « Marie -Antoinette » de Christine Orban , éditions  Albin Michel

« C’est Marie-Antoinette que je voulais écouter. L’écouter comme si j’avais été sa confidente. Sa voix résonne dans sa correspondance, dans ses silences, dans les mots effacés et retrouvés. Je l’ai entendu. (….) Je perçois l’incertitude de son timbre, sa sensualité, je perçois des sons graves et légers comme l’eau d’une rivière, une rivière de larmes.  » Christine Orban

C’est une biographie très particulière, probablement une des plus émouvantes que j’ai lues. Christine Orban nous fait entrer dans l’intimité de Marie-Antoinette, qui fut une Reine de France enfant, frivole, immature et dépensière, écrasée par une mère omniprésente malgré la distance, déçue par un mari défaillant. Mais, devant les épreuves tragiques qu’elle traverse à la Révolution, elle se révèle sous un tout autre jour. Celui d’une femme courageuse, généreuse, aimante, infiniment touchante. Christine Orban nous fait entrer littéralement dans la vie, le corps, la peau de Marie- Antoinette. Je m’agace avec elle des heures interminables du rituel de l’habillement à Versailles, j’enfile ses vêtements somptueux des temps fastes, puis je pleure sa séparation avec ses enfants – qu’elle ne verra plus jamais- dans les geôles de la Bastille, enfin  je chausse, en tremblant, ce petit soulier, qu’elle perdit en montant les marches de l’échafaud. L’angle psychanalytique du récit de Christine Orban, sa propre identification au personnage légendaire nous emportent avec elle dans une forte empathie. Marie-Antoinette comme je ne l’avais jamais connue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s