Save The date 21/04

« Voilà l’été, j’aperçois le soleil,
Les nuages filent et le ciel s’éclaircit,
Et dans ma tête qui bourdonnent, Les abeilles !                                                                                                                                                                      J’entends rugir les plaisirs de la vie…« 

Enfin! Il y a comme un air d’été à Paris, qui  donne envie de fredonner la chanson des Négresses Vertes. L’heure est à la flânerie, les terrasses des cafés envahissent les trottoirs, bruissant des rires joyeux. On aurait envie de relire « Paris est une fête » d’Hemingway ou de nous plonger dans  le dernier roman de Jean-Marie Rouart, allongés dans l’herbe, au Jardin des Tuileries. Puis de longer la Seine jusqu’à la Monnaie de Paris, investie par l’Indien Subodh Gupta, d’admirer les portraits de Mary Cassatt à Jacquemart-André, d’expérimenter la spectaculaire immersion dans le monde de Klimt à l’Atelier des Lumières, et pourquoi pas, une escapade en Provence, à la fondation Maeght, pour retrouver le Noir charbon et la lumière de Lee Bae ?

 

  •  « Adda/Rendez-vous » avec Gupta Subodh à La Monnaie de Paris, 11 Quai de Conti

Very Hungry God, 2006, ©Subodh Gupta

L’Inde est le pays du « merveilleux », des contes sublimes, des rituels. C’est tout cela, que l’on retrouve dans les oeuvres de Gupta Subodh. L’Artiste Indien transforme les objets quotidiens de son pays en spectaculaires oeuvres, qui explorent l’importance de la spirituelle dans notre vie. J’avais déjà été conquise, à Art Basel, par son extra-ordinaire cabane faite de casseroles, chaudrons, couvercles etc… dans laquelle, Gupta Subodh cuisinait des mets délicieux . Cette fois, il nous donne « Rendez-vous » – » Adda » en Hindi-, à La Monnaie de Paris, pour sa première rétrospective en France.  A ne pas manquer !

La Monnaie de Paris, 11 quai de Conti, Jusqu’au 26 Aout.

  • Mary Cassatt , « Une Américaine Impressionniste à Paris » , Musée Jacquemart-André

Mary Cassatt, Girl in blue armchair, © Musée Jacquemart André

Elle a été considérée, de son vivant, comme la plus grande Artiste Américaine. Excellant dans l’Art du Portrait, elle représente le cercle intime de sa famille et de ses amis. Jacquemart -André lui consacre une magnifique rétrospective, montrant ses oeuvres les plus emblématiques.

L’exposition met à l’honneur l’unique figure féminine américaine du mouvement impressionniste, qui, repérée par Degas au Salon de 1874, exposera par la suite régulièrement aux côtés du groupe. Cette monographie permettra aux visiteurs de redécouvrir Mary Cassatt à travers une cinquantaine d’oeuvres majeures, huiles, pastels, dessins et gravures, qui, accompagnés de divers supports documentaires, raconteront toute la modernité de son histoire, celle d’une Américaine à Paris. Musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André, 158 Boulevard Haussmann, 75008 Paris, Jusqu’au 23 Juillet

  • Immersion dans l’oeuvre de Gustave Klimt et Egon Schiele à l’Atelier des Lumières

Klimt, © l’Atelier des Lumière

Plus qu’une exposition, c’est un grand spectacle qui nous attend dans l’ancienne fonderie du XIX ème siècle, transformée en immense centre « d’Art numérique ». Alliant les technologies de pointe du numérique et l’histoire de l’Art, l’Atelier des Lumières crée des productions multimédia artistiques monumentales. 140 projecteurs et une gigantesque sonorisation se déploient sur plus de 3000 m2 et des cimaises de dix mètres de haut.

Tenant la main d’une Mary Poppins du XXIème siècle, nous sautons, à pieds joints, au coeur de l’univers visuel de Klimt. Défilé d’images animées de ses chefs-d’oeuvres aux couleurs chatoyantes, musiques viennoises baroques, l’aventure sensorielle est démultipliée.  Une expérience saisissante à  découvrir, en famille.

  • Le nouveau Roman de l’Académicien Jean-Marie Rouart, « La vérité sur  la Contesse Berdaiev », Gallimard

 

Jean-Marie Rouart s’inspire d’un fait réel, le scandale des « Ballets Roses », à l’aube de la Vème République, pour nous emmener sur les traces de son héroïne Russe, l’ensorcelante Comtesse Berdaiev. Courtisane mais amoureuse, ambitieuse mais émouvante, prête à tout pour survivre, mais tellement digne, ce personnage haut en couleur fascine. La Comtesse Berdaiev réunit tout ces ingrédients, irrésistibles dans leur dualité, dont l’écrivain se délecte. Belle à se damner, libre et altière, elle appartient à la communauté des Russes blancs, ces égarés de l’histoire, contraints de fuir leur pays en 1917, pour se réfugier en France. Dans ce roman, passion, trahision, affaires de moeurs et politique se mêlent, en une mise en scène machiavélique, pour détruire les ennemis des Puissants. Les victimes collatérales, comme la cible visée s’en remettent rarement… Jean-Marie Rouart excelle dans l’Art de nous raconter des histoires, on ne se lasse pas de sa plume si élégante et vivace qui nous enchante.

  •  Lee Bae « Plus de Lumière » à la Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence

Avec Lee Bae dans son atelier Parisien, ©Thegazeofaparisienne

The Gaze of a Parisienne l’adore! Nous l’avions  rencontré dans son Atelier Parisien, il y a 2 ans ( lire notre article : https://thegazeofaparisienne.com/2016/01/14/lee-bae-le-maitre-coreen-au-charbon-noir/ ). Immédiatement, nous avions été séduites par l’énergie vitale et la beauté dépouillée, infiniment poétique, qui se dégagent de ses oeuvres au Charbon noir. Il investit actuellement le magnifique espace de la Fondation Maeght, avec des peintures, des sculptures et des installations conçues spécialement pour cet événement. A voir absolument!

Lee Bae, Fondation Maeght, © Fondation Maeght

Fondation Maeght , Saint-Paul de Vence , Jusqu’au 17 Juin 2018

Caroline d’Esneval

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s