50 ans 50 expos photos Arles 2019

Arles 2019 – Anniversaire des 50 ans

Aperçu en images des Rencontres Photographiques d’Arles, une édition anniversaire remarquable, des expositions passionnantes à voir. Une ville entière dédiée à la photographie depuis 50 ans par la volonté de trois hommes : Lucien Clergue, Michel Tournier et Jean‐Maurice Rouquette. Un succès qui perdure au fil des années et qui démontre l’importance et la place artistique de la photographie.

Lucien Clergue- (1934-2014) Croisière

3 hommes et la photographie : Lucien Clergue, Michel Tournier et Jean‐Maurice Rouquette

Chaque recoin d’Arles est consacré à la photo, les musées, les Ateliers, les monuments , le Palais de l’Archevêché, les librairies… mais aussi le « off » comme une porte de garage qui dévoile ses secrets. Année 2019, les trois fondateurs sont à l’honneur et l’on peut voir sur le site Croisière l’exposition consacrée à Lucien Clergue et Edward Weston « 1ère expo/ 1ères oeuvres ». Lucien Clergue admirait Edward Weston, et c’est émouvant de voir ce parallèle entre les deux artistes.

https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/799/clergue-weston

Edward Weston (1886-1958) : « Souche contre le ciel  » 1936 tirage argentique – Coll. Musée Réattu – Croisière

Cathédrales en lumière

Sur ce même site très recommandé, j’ai beaucoup aimé les cathédrales. Celle de Yann Pocreau qui à partir d’une vieille carte postale construit une installation géante immersive et jouant avec la lumière, il redonne à ce lieu une intensité méditative. https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/784/yann-pocreau

Yann Pocreau “cathédrale” : Croisière

A la suite je découvre la cathédrale de Bourges, vue par Laurence Aëgerter, Son travail présenté consiste en une variation solaire de photos prises à chaque instant du jour d’une double page d’un livre Cathédrales et églises de France. https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/789/laurence-aegerter

Laurence Aëgerter “Cathédrales hermétiques”: Croisière

Boulevard périphérique : ancienne Zone

Dans ce bâtiment, les photos prises sur La Zone, la zone « non aedificandi », ancienne ceinture de Paris jouxtant les fortifications, maintenant le périphérique, sont très à leur place dans ce bâtiment désaffecté qui donne à cette expo une tonalité spéciale, un retour vers une époque, les gamins de Paris qui traînent dans les ruelles… Germaine Krull, André Kertész et autres photographes dans ces années 30 prennent des clichés des bandes, des enfants, des petits métiers oubliés cireurs, étrangers qui se croisent dans les dédales de ruelles baptisées par des jeux de mots rue Barbe, rue Bens, rue Scie… https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/772/la-zone

Germaine Krull (1897-1985) La Zone : Croisière

Des inventions, toute une histoire

Au rez-de-chaussée La saga des inventions : je découvre les qualités du balai aspirant : un bonheur décrit par le professeur Eugène Lapicque comme “une tempête poussant les vagues vers la côte “ https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/780/la-saga-des-inventions

La saga des inventions: Croisière : le balai aspirant : un bonheur décrit par le professeur Eugène Lapicque comme “une tempête poussant les vagues vers la côte “

Hologrammes

La visite continue aux Ateliers, en passant j’observe la nouvelle Fondation Luma construite par Franck Gehry qui s’élève vers un ciel bleu arlésien se reflétant dans la façade biscornue.

« Enclosure » de Rachel Rose : La grande Halle

La Fondation présente aux Ateliers le film holographique de Rachel Rose, Enclosure conte écologique et social à l’heure de l’Angleterre du XVIIIe qui fait prendre conscience des effets de la déforestation. Film qu’on regarde allongé sur une montagne de moquette noire. https://www.rencontres-arles.com/fr/arles-co/view/842/rachel-rose

Ecologie

Fondation Luma : Arles

Les artistes avant la chute du Mur en Allemagne de l’Est

Tina Bara me fascine par son film « Lange Weile » (Un long moment d’ennui), 42 minutes de photographies prises entre 1983 et 1989 d’un quotidien d’artistes en Allemagne de l’Est, à voir absolument ! Commissaire de l’exposition : Sonia Voss, lauréate de la Bourse de recherche curatoriale des Rencontres d’Arles.

Expo : Corps impatients Photographie Est Allemande 1980/1989

Corps Impatients – Photographie Est Allemande 1980:1989

Des livres des photos …

Passage presqu’obligé par la librairie Acte Sud, où je rencontre Charles Fréger qui dédicace sa suite de livres Yokainoshima, Bretonnes et le dernier volet de cette série Cimarron. https://www.actes-sud.fr/node/52069

Charles Freger – Editions Actes Sud

Esprit très contemporain…

Chapelle du Méjan c’est au tour de Variétés revue mensuelle illustrée de l’esprit contemporain, titre très prometteur ! revue lancée en 1928 par deux belges Paul Gustave van Hecke et E.L.T. Mesens un des fondateurs du surréalisme belge, ils se veulent avant-garde. « Variétés » montre des reportages photo avec textes et illustrations qui se suivent comme un roman photo. On retrouve les signatures de Krull, Abbott, Moholy-Nagy, Kertesz, Atget… c’est passionnant et surréaliste comme la boule de neige de Man Ray.

https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/774/varietes-revue-d-avant-garde

Variétés – Chapelle du Méjan

Photo reportage

Au premier étage, c’est au tour de Era Incognita, Egypte 2019 par Evangelia Kranioti, qui par ses images nous découvre un aspect du Caire où la nécropole islamique du VIIe siècle et misère se côtoient, les mausolées de la cité sont emménagés en petits pavillons. A cet étage, n’hésitez pas jeter un coup d’oeil sur les vitraux de Othoniel https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/762/evangelia-kranioti

Evangelia Kranioti,- Era Incognita, Egypte 2019 – Chapelle du Méjan

Musée Réattu – New Bahaus à Chicago

Etre à Arles pour les Rencontres et faire l’impasse du Musée Réattu, impossible ! Il faut savoir que ce musée arlésien est le premier lieu en France a avoir eu un département photographique dès 1965 sur le modèle du MoMa et est donc très approprié pour nous faire connaître cette aventure de l’histoire de la photographie, « We Were Five ». Le fil conducteur de cette exposition est l’Ecole de Chicago et le New Bahaus. A cette occasion la revue Aperture est mise à l’honneur au musée Réattu par la co-commissaire Françoise Paviot. Aperture (qui signifie « ouverture photographique »), lancé en 1952 est le premier journal à parler de la photographie en tant qu’art, Minor White en est le co-fondateur. avec, notamment, Ansel Adams.

L’exposition explore les liens entre le magazine Aperture et l’Institute of Design fondée par Lászlo Moholy-Nagy. Dans cette école se trouve un département de la photographie, dirigé par Henry Callahan et Aaron Sisskind, enseignée en tant qu’art où la lumière est le premier matériau Light workshop. Cette exposition présente l’histoire de 5 étudiants de l’Institute of Design : Joseph Jachna, Kenneth Josephson, Ray K.Metzker, Joseph Sterling et Charles Swedlund fraîchement diplômés à qui est demandé un portfolio pour le journal Aperture, par la suite ces 5 photographes du Groupe des Cinq enseigneront à leur tour.

Ray K. Metzker(1931-2014) 61 DZ-Z1 Frankfurt (kayak) 1961, tirage 1985 Epreuve gélatino-argentique. Gilman et Gonzalez – Falla Arts Foundation – Musée Réattu

L’exposition se termine par un hommage à Barbara Crane élève de L’Institute of Design.

http://www.museereattu.arles.fr/we-were-five.html

Arles : Vive les femmes

New-York Espace Van Gogh, vu par Helen Lewitt (1913-2009) qui s’inspire de Henri Cartier Bresson et mitraille avec son Leica les rues new-yorkaises du Bronx, Harlem…

https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/773/helen-levitt

Helen Levitt (1913-2009) “Observatrice des rues new-Yorkaises” Espace Van Gogh

Aux Ateliers des Forges à voir aussi Valérie Belin, ses Painted Ladies noir et blanc imaginaires et étranges. https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/783/valerie-belin

Valerie Belin “Painted Ladies” : Les Ateliers

Photo Brut

Une exposition photo brut où on retrouve les Vivian Girls de Henry Darger (1892-1973), une autre oeuvre d’un artiste mystérieux Comme un conte de fées d‘un auteur allemand, album réalisé sans doute à Berlin dans les années 60, le titre ne reflète pas le sujet. https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/778/photo-brut

Anonyme – ,années 1960, provenant de l’album Wie ein Märchen (comme un conte de fées) collection Bruno Decharme.

Cloître Saint Trophime

Cloître Saint Trophime voir l’exposition Germaine Krull et Jacques Remy, un voyage Marseille-Rio 1943 et au rez-de-chaussée, la résidence BMW, Emeric Lhuisset Quand les nuages parleront sur le thème de la destruction, la guerre au Kurdistan. https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/767/germaine-krull

https://www.rencontres-arles.com/fr/expositions/view/792/emeric-lhuisset

Emeric Lhuisset – Quand les nuages parleront. Résidence BMW – Cloître Saint Trophime

Un aperçu de ce qui m’a marquée à cette cession anniversaire des Rencontres, j’ai été emballée par la manifestation et vous aussi vous ferez sûrement des découvertes en y allant. C’est un moment unique où la photographie mondiale est réunie et exposée, historique et contemporaine.. et ceci grâce à l’entêtement et l’amitié de 3 hommes.

Germaine Krull – Cloître Saint Trophime

Florence Briat Soulié

Melanie Bonajo video. “Sur Terre” Atelier des Forges

Informations pratiques

Musée Réattu : We were five – Cinq étudiants de l’Institute of Design et la revue Aperture – 29 juin – 29 septembre 2019. Co-commissariat : Françoise Paviot.

Les Rencontres du 1er juillet au 22 septembre de 10h à 19h30

Sam Sourdzé, directeur des Rencontres. 

Helen Levitt (1913-2009) “Observatrice des rues new-Yorkaises” Espace Van Gogh Commissariat Walter Moser

EXPOSITIONS FERMANT LE 25 AOÛT


HORAIRES DIFFÉRENTS POUR:
Cloître Saint-Trophime :  9h – 19h, dernière entrée 18h30.

Musée Réattu :  10h – 18h, fermé les lundis.

Musée Départemental Arles Antique :  10h-18h, dernière entrée 17h30.

Abbaye de Montmajour :  10h – 18h30, dernière entrée 17h30.

Carré d’Art, Nîmes :  10h – 18h, fermé les lundis.

Musée du Vieux Nîmes : 10h – 18h, fermé les lundis. 

Maison des Projets, Port-de-Bouc : 14h – 17h du mardi au vendredi, 14h – 18h les samedis et dimanches 

Hôtel des Arts, Toulon : 10h – 18h, fermé les lundis. 

Musée de la Marine, Toulon : 10h – 18h en juillet et août tous les jours, fermé le mardi en septembre.

Collection Lambert, Avignon :  11h – 19h. À partir de septembre : fermé les lundis et fermeture à 18h.

Chapelle du Grand Couvent, Cavaillon : 10h-12h / 15h-19h, fermé les mardis. 

Centre Photographique Marseille : 14h – 19h, fermé les lundis et mardis. 

FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marseille : 12h – 19h du mercredi au samedi, 14h – 18h le dimanche, fermé les lundis, mardis et jours fériés. 

Friche la Belle de Mai, Marseille : 14h – 19h du mercredi au vendredi, 13h – 19h les samedis et dimanches, fermé les lundis et mardis. 

Mucem, Marseille : 11h – 19h jusqu’au 6 juillet, 10h – 20h jusqu’au 2 septembre, 11h – 19h à partir du 3 septembre, fermé les mardis.  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s