Le dessin à l’honneur cette semaine à Paris

Deux lieux incontournables cette semaine et deux anniversaires, les 30 ans du Salon du dessin, au Palais Brogniart et le beaucoup plus jeune Drawing Now, 15 ans, au Carreau du Temple.

Monter les marches du Palais Brogniart et se précipiter dans les allées feutrées de ce Salon du dessin, fleuries pour l’occasion est très réjouissant. Les stands regorgent d’oeuvres délicates et précieuses, des signatures prestigieuses anciennes et modernes, Tiepolo, David, Géricault, Hubert Robert, Degas, Picasso, Spillaert..

TiepoloTiepolo
Giovanni Battista Tiepolo (Venise 1696-1770 Madrid)
à gauche : « Saint François de Paule» – Sanguine, piere noire, lavis rouge, rehaussé à la gouache blanche.
46,5 x 36,3 cm.
à droite : « La Vierge à L’Enfant » – Sanguine, piere noire, lavis rouge, rehaussé à la gouache blanche. 46 x 36,5 cm. Galerie Härb Nuti

Ces dessins sont aussi l’Histoire comme l’affaire du courrier de Lyon dessinée en noir et blanc, très réaliste par Hilaire Ledru, les derniers adieux du condamné Joseph Lesurques, ami de l’artiste dans son cadre d’époque (galerie Talabardon & Gautier).

  • Edgar Degas

Trois dessins de Degas sont présentés et ont tous ce même sujet de jeune femme se coiffant ou à sa toilette, à vous de les trouver ! L’un d’eux provenant de la vente aux enchères de l’atelier d’Edgar Degas à la Galerie Georges Petit en 1919.

Jacques MajorelleJacques Majorelle
Jacques Majorelle (1886 – 1962) « Taourirt ». Gouache sur papier à rehauts d’or et d’argent, signé, situé et daté Ouarzazate 1928 en bas à gauche. 52 x 72 cm. Galerie Ary Jan – à droite un détail.

De l’Orientalisme avec ce très beau tableau de Jacques Majorelle, on repère son bleu sur cette vue de Taourirt au Maroc.

Salon du dessin
A droite : John Bauer (1882-1918) « Jeune femme assise à une table cachetant un cadeau » ; Mine de plomb, encre de Chine, lavis gris, aquarelle, rehauts de blanc Signé à la mine de plomb, en bas à gauche « John/Bauer» 29.2 x 27 cm. à gauche : Carl Larsson (1853-1919) Gunilla Lauren et son fils Erik Fusain, aquarelle et gouache blanche, 65 x 98 cm. Signé et daté C.L / 1905. / Benjamin Peronnet Fine Art

Plus au Nord, une aquarelle de Carl Larsson et une découverte de l’artiste suédois John Bauer.

Sam Szafran
Sam Szafran (1914-2019) – Pastels sur papier. Galerie Jacques Elbaz

Un peu plus loin un panneau recouvert de pastels de Sam Szafran qui va avoir bientôt une exposition au musée d’Orsay, début septembre.

Et pour terminer Jean-Michel Alberola qui fait du « Dessin ancien  » !

Au centre : Jean-Michel Alberola (né en 1953) « Dessin ancien I (avec cadre), 2022. Pastel sur papier. Signé, daté et titré au dos. 56 x 41 cm »- Galerie Loeve&Co

Dans les allées vous croiserez peut-être l’artiste Christelle Tea avec son carnet de croquis, elle est là pour croquer, visiteurs, stands, pendant toute la durée du salon des dessins, elle s’était faite remarquée par son travail sur les musées de la ville de Paris sur lesqueles elle avait porté son regard.

Christelle Tea
L’artiste Christelle Tea est présente tout au long du Salon du dessin où elle réalisera une performance dessinée. Les dessins seront alors exposés et mis en vente. Les bénéfices de cette vente serviront à la restauration d’une œuvre dessinée du Musée des Arts décoratifs.

Deux invités prestigieux : le Musée des Arts Décoratifs, qui présente les dessins d’Achille Duchêne et Henri Brabant ainsi qu’une sélection des oeuvres du futur musée du Grand Siècle, projet du Département des Hauts-de-Seine, dans l’ancien bâtiment des gardes du corps de Charles X sur le domaine de Saint-Cloud, choisies parmi le legs de la collection de Pierre Rosenberg.

Olga Chernysheva

Le prix du dessin contemporain de Daniel et Florence Guerlain est donné également depuis 15 ans. La lauréate de cette année est Olga Chernysheva.

Vous avez jusqu’à lundi pour faire la visite !

Salon du dessin

SALON DU DESSIN

18-23 mai 2022
Palais Brongniart

Place de la Bourse
75002 Paris

  • Vendredi 20 mai 12h-20h
  • Samedi 21 mai 11h-20h
  • Dimanche 22 mai 11h-20h
  • Lundi 23 mai 12h-19h

Drawing Now

Un autre lieu, une autre ambiance pour ce rendez-vous annuel du dessin contemporain, une référence en la matière depuis maintenant 15 ans.

Drawing Now Art Fair
Karine Rougier à gauche – Prix Drawing Now 2022, avec Nathalie Guiot – Fondation Thalie. Galerie Espace à vendre.

Le prix Drawing Now a été donné cette année à l’artiste Karine Rougier, elle a été choisie parmi six finalistes dont Lenny Rébéré, Claire Trottignon, Alice Anderson, Marion Charier, Kubra Khademi. La lauréate aura droit à une exposition au Drawing Lab, rue de Richelieu.

- Galerie Isabelle Gounod
Lenny Rébéré – Galerie Isabelle Gounod

Sur les stands, très agréable de discuter avec les galéristes sur les artistes qu’ils défendent, Marion Papillon me fait découvrir ce mur de 70 dessins recto-verso, qui n’est autre que le projet du livre de l’artiste disparu Erik Dietman.

Galerie Papillon
Erik Dietman – 70 feuillets recto-verso – Galerie Papillon

Le titre du solo show de Manon Gignoux, le nom de la galerie Quand les fleurs nous sauvent m’attire irrésistiblement, l’artiste est là, et me parle de son travail, peinture, performances où le vêtement a son importance, un mur de couleurs.

Manon Gignoux,
Manon Gignoux, solo show Galerie Quand les fleurs nous sauvent

Une robe sur un mur, celle de Clément Fourment qui utilise plusieurs supports dont le tissu comme pour cette robe (marouflé sur bois) ou encore ce portrait peint à la gouache sur du tissu noir, il est représenté par la galerie Françoise, référence à l’Oise ! On peut visiter ses expositions à la Fondation Francès à Senlis, centre d’art contemporain de la fondation du même nom.

Clément Fourment
Clément Fourment (détail) « Une robe ». Tissu, pastel et bois. 115 x 65 x 2 cm – Galerie Françoise

Léo Dorfner, s’empare d’images qu’il trouve sur la toile, les réseaux sociaux, il crée ainsi des associations parfois surprenantes comme cette image publicitaire d’un hamburger à côté d’un oeil vert. Tout cela avec une maîtrise parfaite du dessin et de la couleur. Claire Gastaud sa galériste le définit comme un artiste rock !

Claire Gastaud
Leo Dorfner « We’re living in a social network » – Galerie Claire Gastaud

Le festival de Cannes vient de commencer, Suzanne Tarasiève nous propose son cinéma sur un fond rose schocking, la galerie de portraits de Nina Mae Fowler et de Neal Fox défile sous nos yeux, acteurs, actrices d’un âge d’or hollywoodien disparu.

Suzanne Tarasieve
Neal Fox- Galerie Suzanne Tarasieve

Plusieurs solo shows sont présentés avec des artistes que je reconnais ou pas, la suite en images, il reste encore trois jours pour découvrir vous-mêmes ces dessins contemporains.

  • Nicolas Dhervillers
  • Drawing Now
  • Karine Rougier

DRAWING NOW ART FAIR

18-22 mai 2022
Carreau du Temple

4 rue Eugène Spuller
75003 Paris

  • Vendredi 20 mai 11h-20h
  • Samedi 21 mai 11h-20h
  • Dimanche 22 mai 11h-19h

Laisser un commentaire