MUSEE PICASSO – VAINCRE ALZHEIMER

IMG_1431 IMG_1824

Rencontre de  la mémoire et de Picasso.

IMG_1763La mémoire et Picasso car cette rencontre a eu lieu à l’occasion d’une visite en avant-première du musée Picasso organisée par la fondation pour la recherche sur Alzheimer IFRAD. Sous l’égide bienveillante  et de l’élégance cultivée de Laurent Le Bon, les mécanismes secrets de la maladie ont été dévoilés par le Professeur Bruno Dubois : « le cerveau est un muscle et il faut le stimuler ». Beau programme pour Picasso dont la vie et l’oeuvre vous stimulent et éblouissent sur chaque mur du musée. Picasso nous le prouve, il était loin d’être  à cours d’imagination et de travail. Soudain, à un détour d’une salle, Olivier Picasso, surgit, énergique, qui présente, expose et commente, avec vitalité, et à la gémellité si troublante avec son grand-père.

IMG_1794Dès 1895, dans le tableau de « Fillette aux pieds nus » nous retrouvons déjà dans l’exécution des mains et des pieds toute la puissance de l’artiste : les petites sculptures  si fines hommages à Apollinaire, la « femme enceinte » .  La chèvre nous rappelle notre enfance,  la tête de taureau incroyable construite à partir d’une selle de vélo et d’un guidon.

IMG_1785IMG_1779

Les salles se suivent et à chaque fois nous admirons tous ces chefs d’oeuvres, un dessin éblouissant, des couleurs, une inventivité ininterrompue.  Mon amie Elizabeth Royer me commente les oeuvres, le détail d’un visage, la beauté des traits, les essais de craquelures d’une peinture dans les années 20, le regard du Maître sur une femme dans les années 60..  Le talent très affirmé dès les premières peintures, comme « la fillette aux pieds nus » début 1895. Le portait de l’écrivain, critique d’art Gustave Coquiot, exposé lors de sa première exposition chez le galériste Ambroise Vollard en 1901.

Je ne pourrais rêver mieux comme guide me dit Olivier Picasso, j’ai beaucoup de chance !!!

La mémoire de son atelier avec la palette chaiseIMG_1440

IMG_1450La mémoire des anciens avec le premier Maître : Cézanne, mais aussi Vélasquez, Chardin, Toulouse Lautrec, Renoir, Seurat, le Douanier Rousseau, Modigliani, Braque,  Ernst tous sont représentés.

IMG_1798« Le retour du Baptême d’après Le Nain », « Les trois hollandaises », étude pour « trois femmes à la fontaine »…

IMG_1809Et aussi les arts premiers avec la fameuse chaise océanienne

IMG_1785La mémoire des femmes qu’il a tant aimées Olga, Marie-Thérèse, Dora Maar, Françoise, Jacqueline…  chacune un visage, un corps, une personnalité. « Le baiser » surprenant, célèbre monstrueusement l’amour fou et ne laisse pas indifférent ! la beauté ne cesse d’être présente, cette femme rose « Nu au bouquet d’iris et au miroir » tout en haut dans les combles, ces nus de dos, ce dessin préparatoire aux demoiselles d’Avignon magnifique avec ces grands yeux, ces portraits d’Olga au visage si doux, Françoise pensive, Marie-Thérèse sculpturale.

Picasso vécut une folle passion avec Marie-Thérèse à qui il déclara lors de leur rencontre aux galeries Lafayette, alors qu’elle n’avait même pas 18 ans, qu’ils allaient faire de grandes choses ensemble! Il la quittera en lui adressant une lettre d’amour.

Florence Briat-Soulié

IMG_1448IMG_1458

France Culture « Les matins au musée Picasso » :  http://bit.ly/1sbx56r

France Culture « Les Regardeurs » de Jean de Loisy avec comme regardeur Apollinaire et les invités Laurent Le Bon (président du musée Picasso) et Alain Séchas (artiste plasticien). La Célestine, 1904 de Pablo Picasso : http://www.franceculture.fr/emission-les-regardeurs-la-celestine-1904-de-pablo-picasso-2014-10-25

PABLO PICASSO PAR CHRISTIAN ZERVOS  / CATALOGUE DES ŒUVRES, 1895–1972 (33 VOL.) – Editions Cahiers d’Art. 

IMG_1752

IMG_1755

 

3 réflexions sur “MUSEE PICASSO – VAINCRE ALZHEIMER

  1. Merci pour cette jolie balade au coeur de l’oeuvre et des salles du musée que j’ai hâte de découvrir. J’ai longtemps boudé le génie de l’artiste, et c’est une merveilleuse exposition à Amsterdam dans la maison de Rembrandt qui mettait en parrallèle l’oeuvre de Picasso d’après le grand maitre Hollandais que j’ai eu une révélation. Plutôt que j’ai enfin vu. Picasso est véritablement un artiste exceptionnel, dans le sens propre du mot, avec une dextérité hors norme, une créativité sans cesse reinventé. Un génie auquel le « Mystère Picasso » rend si bien hommage … Vite au Musée !

    J'aime

  2. Belle balade grâce à ce blog au musée Picasso. Le génie de la peinture du XX ème mérite ce lieu magique où il faut aller et revenir, pour se laisser envoûter par les toiles du peintre-sphinx qui se renouvelle toujours avec puissance.
    L’émotion est au détour de chaque toile qui continuent à nous hanter, comme la Célestine et son regard de borgne implacable, l’autoportrait en bleu, la beauté des formes des femmes libérées de toutes conventions picturales.
    Quel bonheur d’avoir eu Picasso parmi nous sur cette terre.

    J'aime

  3. C’est avec un très grand plaisir que nous vous accueillerons au Café de Flore, lors de notre prochain comité de rédaction que j’aurai l’honneur d’animer en décembre.
    Vous pourrez nous conter la belle histoire de votre promenade au musée Picasso.
    Bien cordialement. Ravie de vous avoir rencontrée via notre amie Elizabeth Royer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s