Nouvelle saison, nouvelle garde-robe pour la Comédie Française

Eric Ruf dans sa loge à la Comédie Française

Eric Ruf dans sa loge à la Comédie Française

Devise de la troupe : Simul et Singulis, « être ensemble et être soi-même »

Eh oui, nouvelle cocarde « coeur de cible » , nouveau graphisme rouge et blanc, nouveau trombinoscope avec les portraits très réalistes des sociétaires par Stéphane Lavoué et bien sûr le nouveau programme très attendu que nous présente Eric Ruf, l’administrateur général de la Comédie Française.

Mise en scène pour la première fois d’Arnaud Despléchin pour la pièce « Père » d’August Strindberg, Roméo et Juliette revisité par Eric Ruf en redonnant le côté terrifiant de la pièce, mais aussi « Britannicus », « La Mer » d’Edward Bond, grand retour d’Anatoli Vassiliev qui avait monté le magnifique « Bal masqué » en 1992, avec cette fois-ci « La musica deuxième » de Marguerite Duras. Des reprises comme « La double Inconstance » , « Lucrèce Borgia », « Un chapeau de paille en Italie »…

Comédie Française - Eric Ruf

Comédie Française – Eric Ruf

Je suis impatiente de découvrir les séries que proposent les différents sites de la Comédie Française, une autre façon d’aimer et d’approcher le théâtre : « Le grenier des acteurs », un rendez-vous  inédit sous les toits de la salle Richelieu, nouvel espace ouvert au public,  un mardi par mois, la lecture du « livre de chevet »par un acteur.

Au vieux Colombier, deux nouvelles séries:  les  Lectures Vagabondes et celles proposées par Agathe Sanjuan, conservatrice-archiviste qui documente à chaque fois de manière érudite et vivante les livrets de l’institution : « Les journées particulières », celles d’un retour sur le passé ou une machine à remonter le temps de la Comédie Française, pour imaginer et réaliser comment cela se passait autrefois.

La Comédie Française s’ouvre sur la ville dans l’Est parisien, au Cent Quatre, une occasion d’allier théâtre et expression de toutes les manifestations contemporaines, avec « Nadia C. » d’après le roman de Lola Lafon, « La petite communiste qui ne souriait jamais. »

Pour terminer ou plutôt commencer la saison de la musique avec du rock au Studio avec « Comme une pierre qui… », en effet nous danserons et chanterons sur like a Rolling Stone. 

Comédie Française

Comédie Française

Puis, nous serons dans un cabaret avec cette  pièce de Goldoni « Les rustres » montée par Jean-Louis Benoit au Vieux Colombier.

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister à la représentation de « Lucrèce Borgia », vous pourrez le voir à la télévision le 26 juin 2015.

La Comédie Française est aussi une école qui formera cette année trois nouveaux élèves comédiens qui plongeront dans la réalité du bain de la Comédie Française, en tant qu’élève-dramaturge, élève-scénographe et élève-costumier. Cette saison 2015-2016 marque l’an I du nouvel administrateur général de la Comédie Française : elle doit donc être estimée à l’aune de la durée d’un mandat de cinq ans où Eric Ruf a l’ambition de rythmer modernisation (bientôt une troisième salle pour dépasser le format à l’italienne), ouverture (vers les metteurs en scène contemporains) et illustration au sens noble du terme, du Répertoire.

L’autarcie magnifique de cette Maison est un bonheur pour l’administrateur que je suis » Eric Ruf

Florence Briat Soulie

Comédie Française

Challenge théâtre  2015 chez  Eimelle https://thegazeofaparisienne.files.wordpress.com/2015/01/e58a5-theatrelogo.jpg?w=108&h=88

4 réflexions sur “Nouvelle saison, nouvelle garde-robe pour la Comédie Française

  1. Intéressant de découvrir ce « Grenier des acteurs », cela doit être passionnant d’écouter ces lectures sous les toits de la Comédie Française, merci à vous car les médias en dehors de la scène contemporaine, ne semblent pas s’intéresser à autre chose…

    Aimé par 1 personne

  2. Vu Lucrèce Borgia, c’était vraiment magnifique ! Galliene est magnifique tant dans la sobriété que dans l hystérie ou la douleur … La Distribution est étincelante , décors sobres et beaux : Venise esquissee par les piquets des canaux…mention spéciale à l apparition de Lucrèce sur les bancs de l aqua alta..
    Mais surtout à la merveilleuse Suliane Brahim dans le rôle de Gennaro et Christian Hecq incroyable de drôlerie et de cynisme …
    J’étais aux bords des larmes pour le final et passionnée lors de l affrontement entre don Alfonso et Lucrèce …
    A voir absolument !!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s