Etre pierre – Musée Zadkine

 

Etre pierre, se souvenir des belles pierres de notre enfance,  de notre histoire à tous, perdue dans les temps les plus anciens.

Musée Zadkine – Crédit Photo : ©Estelle de Talhouet Roy

Ossip Zadkine, lui aussi gardait en lui dans sa mémoire ces pierres  fossilisées des « hommes des cavernes » de plusieurs milliers d’années, celles retrouvées sur le site de Bruniquel (dans le Lot). Après la guerre, l’artiste très marqué,  s’y était réfugié. C’est à cet endroit qu’il a de nouveau envie de créer et qu’il se marie avec Valentine Prax, entouré de son témoin Foujita.

Etre pierre c’est le titre de l’exposition en cours dans ce musée atelier de Zadkine c’est l’idée des deux commissaires :  Noëlle Chabert, directrice du lieu et de Jessica Castex du Musée d’art moderne,

Premier plan « Tête d’homme »
2e plan : « Tête de femme » 1924 ayant appartenu à Eileen Gray

« un  corps à corps  » *  qui s’engage très tôt entre Zadkine et la pierre. En 1909 lorsqu’il  quitte sa Russie pour l’Angleterre où il retrouve son oncle, l’artiste aurait apporté de ses terres natales une première sculpture en pierre.

L’exposition commence par nous montrer le lien entre les arts primitifs et les oeuvres contemporaines. Une source d’inspiration évidente qui a permis aux artistes modernes de renouveler complètement la sculpture avec la taille directe et le bloc dont la forme préexistante est la source d’inspiration du sculpteur. Dans ses mains et à travers la vision de l’artiste, la pierre prend vie. Contrairement à Rodin, qui, lui, utilise la pierre comme un matériau de sa future création.

Brancusi appelle cela :  « L’essence cosmique de la matière »

 

Brancusi qui fit un passage éclair dans l’atelier de Rodin, passa très vite à la taille directe et  il créa en 1910, ce sublime baiser (stèle du cimetière Montparnasse), en souvenir de cette jeune fille qui se suicide par amour. Dans cette exposition,  on peut voir le dessin schéma  de ce baiser  à partir du quel il créera la borne frontière en rapport avec la situation politique de son pays et la fameuse porte du baiser (1938).

« J’ai voulu évoquer non seulement le souvenir de ce couple unique mais celui de tous les couples du monde qui ont connu l’amour avant de quitter la vie » Brancusi

Que  pensait l’homme préhistorique devant son menhir  trouvé dans le Rouergue, au fin fond d’une forêt, représentant une divinité protectrice avec ce petit air de poupée russe ?

Evariste Richer « Fulgurite » 2008

Un Règne minéral invisible, omniprésent que ce soit dans les ruines archéologiques de Ninive, en Irak berceau de notre civilisation, ou juste une pierre polie par les vagues qui nous invite à la méditation ou encore nous émerveille comme des perles de cavernes résultat d’un phénomène géologique extraordinaire produit par les stalactites. Encore des perles, celles fossilisées de  l’artiste Katie Peterson  qui a réalisé ce collier suspendu « fossil necklace ».

Des sculptures mais aussi des photographies, celle de Dove Allouche, qui capte 2000 ans d’histoire  sur ses négatifs, toujours cette recherche de nos origines à travers la beauté des traces millénaires prises sur une stalagmite dans une grotte.

L’origine du Monde dans son intimité, symbolisée par cette photo de l’Equatorien Oscar Santillan, qui nous raconte cet équilibre entre forces de création de pierre et de la  lumière, juste à côté d’un petit singe de Zadkine et d’une météorite prêtée par le Muséum.

J’adore ces deux photos de Hans Hartung qui donne à une de ses pierres le titre « Brancusi », on comprendra très facilement pourquoi en la voyant !

Une vraie promenade à travers les temps et les arts qu’inspirent les oeuvres de Zadkine. Comme cette oeuvre de jeunesse,   « ce vieux caillou » sur lequel il cassa ses outils et dut alors, faire appel à un forgeron pour lui en fabriquer d’autres.  Bien plus tard, il donnera le jour à cette très belle tête d’Eileen Gray, la très élégante designer, l’artiste poussera le raffinement jusqu’aux détails des sourcils, les yeux incrustés de marbre gris, le rouge à lèvre peint délicatement, une oeuvre fascinante !

Etre Pierre – Au centre oeuvre de Jimmie Durham « Tranquilité » 2000
Crédit Photo : ©Estelle de Talhouet Roy

Et tous ces artistes qui entourent Zadkine dans son atelier que ce soient les très grands comme Picasso, avec ses petits galets ou d’autres contemporains, ils ont tous ce lien  fort avec la pierre et semblent tenter de nous donner une réponse à toutes nos questions existentielles. Fabien Giraud et Raphaël Siboni sont allés jusqu’à expérimenter la matière et à rentrer dans cette échelle minérale  et cela  a donné le film « La mesure minérale ».  Evariste  Richer, lui, retranscrit ce moment,  où,  du sable est transformé par la foudre  en fulgurite.

Marko Pogacnik le guérisseur de la terre,  place des pierres dans la nature et pratique la lithopuncture, il soigne la terre, il a fait partie d’un groupe de land art, dans les années 60,  et a participé à la Biennale de Venise .

Une maison atelier qui nous donne l’impression de rentrer dans l’intimité de l’artiste, où nous pouvons à loisir faire le tour d’une sculpture et admirer ses courbes si harmonieuses, sensuelles, une chute de reins qui n’a rien à envier à celle inoubliable de Mireille Darc !

Un rendez-vous des artistes contemporains auprès de Zadkine,  auquel nous sommes invités et tout fonctionne, donne envie de savoir, de s’attarder dans ce jardin au soleil, poser ces pieds sur l’oeuvre d’Akio Suzuki et oser la méditation !

Florence Briat Soulie

° Terme utilisé par Noëlle Chabert dans le catalogue de l’exposition.

ETRE PIERRE

DU 29 SEPTEMBRE 2017 AU 11 FEVRIER 2018

MUSEE ZADKINE
100bis rue d’Assas – 75006 Paris

Tel : 01 55 42 77 20

Commissariat :

Noëlle Chabert, directrice du Musée Zadkine, et Jessica Castex, commissaire d’exposition au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, assistées par Damien Zhang et Nelly Taravel

http://www.zadkine.paris.fr/

 

 

 

Une réflexion sur “Etre pierre – Musée Zadkine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s