Eamon Ore-Giron, Auto-tune

Eamon Ore-Giron est, à lui seul, une mosaïque de cultures différentes. Péruvien par son père, irlando-américain par sa mère, il a vécu au Mexique et en Espagne avant de s’installer à Los Angeles. Il s’est ainsi construit avec ce métissage, mêlant joyeusement les influences sud -américaines, européennes et nord-américaines. Ses oeuvres fortes, colorées et lumineuses en sont l’expression et la synthèse .

Eamon Ore-Giron, Infinite Regress, CLXVII, 2021, Peinture minérale et flash sur Lin, Photo ©thegazeofaparisienne

C’est à Art Basel, que j’ai découvert les créations de cet artiste. J’ai été captivée par une de ses immenses toiles, sur le stand de la galerie américaine James Cohan. De retour à Genève, impatiente d’en voir davantage, je me suis rendue à l’Espace Muraille où est présentée la première exposition personnelle de Eamon Ore-Giron en Europe… Superbe!

Eamon Ore-Giron, Infinite Regress, CLXI, 2021, Peinture minérale et flash sur Lin,©thegazeofaparisienne

Un hommage à l’histoire du monde et à la riche variété de l’humanité

C’est peut-être cela qui me fascine dans les oeuvres de cet artiste : le dialogue harmonieux qui unit les références modernistes occidentales et l’iconographie séculaire des civilisations amérindiennes. Une rencontre qui se joue du temps et de l’espace. Dans ses oeuvres, se côtoient des évocations de l’artisanat traditionnel de l’hémisphère Sud (roues médicinales amérindiennes, motifs des textiles andins, orfèvrerie Péruvienne-), et les mouvements de l’avant garde du XXème siècle, allant du suprématisme russe à l’abstraction géométrique Européenne. Unissant les époques, les géographies et les héritages culturels, ses créations ont une portée universelle, elles résonnent en nous d’une façon singulière.

Eamon Ore-Giron, Infinite Regress, CLXXVII et CLXXIV , 2021, Peinture minérale et flash sur Lin, photo ©thegazeofaparisienne

L’Espace Muraille expose dix-huit peintures d’Eamon Ore-Giron issues de la série Infinite Regress . L’artiste a contruit cette série comme une continuité évolutive. Chaque oeuvre est liée à la précédente et à la suivante. Elle est un maillon d’une histoire dont elle détient une part du sens. Ces filiations répétées sont flagrantes lorsque l’on regarde l’ensemble de la présentation.

Il y a quelque chose d’envoûtant, mystique dans ces peintures. Et une énergie irrésistible qui se dégage des formes circulaires pleines répondant à des faisceaux tranchants, de ces couleurs vibrantes et contrastées posées sur le fond or mat. J’admire leurs construction géométrique très étudiée où chaque élément semble être à sa juste de place.

Eamon Ore-Giron, Talking Shit with Quetzalcoat /I like Mexico and maexico likes me ,2017, Tapisserie tissée sur métier, photo ©thegazeofaparisienne

A ces peintures se rajoutent deux magnifiques tapisseries créées au Mexique, en collaboration avec Le Taller Mexicano de Gobelinos à Guadalaja.

Eamon Ore-Giron, Infinite Regress, CLX , 2021, Peinture minérale et flash sur Lin,
photo ©thegazeofaparisienne

Et puis il y a cette musique….

Eamon Oré-Giron (né en 1973) est également musicien et DJ … et cela se voit ! Ses formes géométriques sont animées de sons et de rythmiques visuels qui vibrent en nous. On les retrouve , en filigrane, dans chaque oeuvre de la série .

« Comme la musique, elles (ses oeuvres) se livrent à un remix sans fin, constamment soumises à une réinterprétation » commente Eamon Ore-Giron.

Eamon Ore-Giron, Infinite Regress, CLXXIII , 2021, Peinture minérale et flash sur Lin, photo ©thegazeofaparisienne

Une fois de plus, Caroline et Eric Freymond nous enchantent avec une exposition captivante dans leur magnifique Espace Muraille. Avec cette première exposition de Eamon Ore-Giron en Europe, ils nous offrent la chance de découvrir un artiste, déjà très reconnu aux Etats Unis, qui mêle les cultures et les époques dans un nouveau language d’abstraction géométrique. A voir absolument, jusqu’au 11 Décembre 2021.

Commissariat de l’exposition: Dr Valentina Locatelli

Caroline d’Esneval

Image credit: Photo by Fabian Guerrero

Eamo Ore-Giro courte bio:

Né en 1973 en Arizon, USA. Il vit et travaille désormais à Los Angeles. Il est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts du San Francisco Art Institute et d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université de Californie à Los Angeles.

Eamon Ore-Giron est un artiste très reconnu aux Etats Unis. Il a été exposé dans de nombreuses institutions d’Art : Los Angeles (Laxart, Hammer Museum, County Museum of Art), San Francisco (MOMA), Newport (Orange county Museum of Arts) , Philadelphie (Pennsylvania Academy of the fine Arts), Perez Art Museum de Miami, Nouvelle Orléans etc.. Il a récemment reçu des commandes publiques majeures à New York et Los Angeles. Ses oeuvres font partie des collections de grandes institutions Américaines, dont Hammer Museum et County Museum of Art à LA, Museum of Fine Art de Boston, Perez Art Museum de Miami, MOMA de San Francisco, et il vient d’intégrer les collections du Whitney Museum de NY.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s