Sheila Hicks -Tissage, Art et Fantaisie !

 

Sheila Hicks @espacemuraille

Sheila Hicks
copyright Espace Muraille

A peine franchie la porte du magnifique appartement XVIIIème qui accueille l’exposition, une danse flamboyante de couleurs, de disques enrubannés et de batons ficelés, nous entraîne dans l’univers joyeux du « Farandoulo »de Sheila Hicks.

La grande Artiste américaine, qui a élevé le tissage au rang d’Art, a conçu, en collaboration avec L’Espace Muraille (Caroline et Eric Freymond)  et la galerie Frank Elbaz, une exposition poétique d’une trentaine d’oeuvres textiles. Se répondent sculptures tissées, tableaux de fils, cascades de cordes coulant du plafond jusqu’au sol dans une ode à la couleur.

Sheila Hicks me raconte sa passion du textile qu’elle a développée au cours de ses voyages en Amérique Latine.  Elle y a appris les différentes techniques artisanales des tissages traditionnels. Sous ses mains expertes, inlassablement, les fibres se filent, se tissent, se tressent ou se nouent. L’Artiste se plait aussi parfois à combiner plusieurs trames, obtenant des tissus étonnants et sensuels qui suscitent l’envie irrésistible de les toucher. Exploratrice, curieuse, elle aime se renouveler, découvrir des formes insolites, surprendre sans cesse. Surprenantes et éclatantes sont également les combinaisons de couleurs qu’elle compose avec une variété infinie.

 » J’aime toutes les couleurs. En revanche, j’associe des tons de même intensité. Je n’aime pas quand une couleur disparait à cause d’une autre plus forte »  Sheila Hicks

Farandoulo 2016

Farandoulo
2016

L’exposition commence par ce mur de formes multiples « Farandoulo« , installation in situ, alliant la rondeur de « disques » vivaces à la verticalité puissante de « bâtons » ficelés -qui semblent sortis de son incroyable sculpture « The Treaty of Chromatic Zones » exposée à Art Basel l’an dernier.

Farandoulo installation in situ

Farandoulo
installation in situ

Faisant face, une paire de très beaux panneaux jouant sur les harmonies bleutées, violacées et rouges nous emmènent au bord de la mer avec « Merveilles de la Méditerranée ».

Merveilles de la Méditerrannée 1970

Merveilles de la Méditerrannée (un des 2 panneaux)
1970

En changeant de pièce, le voyage se poursuit devant une « Cascade Turquoise » de cordes de lin, coton et fibre, qui coule avec grâce. Au fond un disque solaire Orange fluorescent (également appelé « Farandoulo » ) illumine l’espace chaleureusement .

Cascade Turquoise 1968-1973

Cascade Turquoise
1968-1973

J’aime aussi  beaucoup ce tableau de lin tressé de nuances rouges (« Topique« ), ces « Cordes Sauvages » multicolores qui se balancent et s’emmêlent joyeusement, ou encore la rectitude jouant entre verticalité et horizontalité pour une oeuvre quasi monochrome portant le nom plein d’humour de « Monsieur l’Architecte, make up your mind ».

Monsieur l'Architecte, Make up your mind 2016

« Monsieur l’Architecte, Make up your mind »
2016

Topique 2005

Topique
2005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je découvre également une Sheila Hicks sentimentale, pudique: une femme de secrets. Enrico Martignoni, très proche de l’artiste me raconte qu’elle récupère les habits usés des personnes qui lui sont chères.  Elle les découpe et les cache au creux de fibres colorées puis les ficèle, formant de petites boules irrégulières qu’elle nomme ses « petits trésors secrets ». Même sort est fait pour ses objets fétiches qui se retrouvent cachés et emmaillotés de cette manière.

Sheila Hicks avec Enrico Enrico Martignoni à droite et un admirateur à gauche

Sheila Hicks avec Enrico Enrico Martignoni à droite et un admirateur à gauche

Ailleurs, de petits tableaux de tapisserie évoquant les voyages de l’artiste, ciselés de couleurs comme des bijoux. Plus loin une oeuvre de cordes monumentale, vision métaphorique et gracieuse de l’eau.

Sheila Hicks

Caroline Freymond a rencontré Sheila Hicks il y a une dizaine d’année. Très sensible à son univers ( elle est devenue une collectionneuse enthousiaste de l’Artiste ), elle l’a invitée à investir ce magnifique lieu classé, en cours de rénovation, rue Beau-Regard à Genève. Cet espace singulier, avec ses grandes hauteurs de plafond, ses boiseries et ses parquets d’époque, a immédiatement séduit Sheila Hicks pour y exposer son langage artistique contemporain plein de fantaisie et de couleurs.

Si l’Art tissé de Sheila Hicks a été reconnu tardivement, il est aujourd’hui prisé dans le monde entier. Ses oeuvres ont rejoint les collections des plus prestigieux musées, tels le Metropolitan et le MoMa de New York, le Centre Georges Pompidou à Paris, The Museums of Modern Art de Tokyo et Kyoto, Stedelijk Museum à Amsterdam ou encore le Museo de Bellas Artes au Chili pour n’en citer que quelques uns. Elle est exposée dans les foires majeures d’Art contemporain (Frieze NY et Londres, FIAC,  ArtBAsel  etc… ). Sheila Hicks est conviée à participer à des expositions dans les grandes institutions d’Art allant du Palais de Tokyo à Paris à la Hayward gallery de Londres jusqu’à l’Institute of Contemporary Art de Philadelphie ou encore le Seoul Art Center de Corée etc… Cette année, le prochain rendez-vous pour admirer ses oeuvres sera en Australie pour la 20 ème Biennale de Sydney (18 Mars au 5 Juin 2016) .

Il est des expositions d’où l’on sort rechargé d’une énergie joyeuse bienfaisante. C’est exactement ce que j’ai ressenti en découvrant l’exposition Sheila Hicks que nous offrent Caroline et Eric Freymond… à découvrir avec bonheur!

Jusqu’au 26 février seulement!

Caroline d’Esneval

Du 26 Janvier au 26 Février

appartement Privé 1 er étage

Rue Beau-Regard 8, 1204 Genève

Mardi-Samedi 13h à 18h ou sur rendez vous

 

http://www.sheilahicks.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s