Save the date 6/6/2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette semaine The Gaze of a Parisienne vous propose une exposition des photographies de Feher à l’Institut hongrois, le nouveau livre de Jean Clausel  « Lectures d’été d’un antimoderne », des dessins de Carol Rama aux enchères et de la musique électro à la Fondation Electra...

  • Une exposition : « Emeric Feher, à la vie à l’Image » à l’Institut Hongrois.

Présentée en octobre dernier au Logis royal du Château d’Angers, l’exposition « Emeric Feher, à la vie à l’Image » a permis de découvrir la personnalité attachante d’un photographe émigré en France en 1926 et qui a consacré sa vie entière à la photographie. L’Institut hongrois, tout en reprenant une partie des photographies exposées à Angers, a pensé qu’il serait pertinent d’exposer également celles de ses confrères, hongrois émigrés eux aussi, dont il avait été proche au cours de sa vie : Stephen Deutch, Ervin Marton et André Steiner.

Entré dans les studios d’Art et Métiers Graphiques en 1930 où il est vite remarqué par Maurice Tabard pour son « coup d’oeil rare pour la lumière », il rejoint en 1934 la prestigieuse agence de presse Alliance Photo pour laquelle il réalise des centaines de commandes sur des sujets aussi riches que divers.
Cette exposition a été réalisée en partenariat avec le Centre des monuments nationaux.

Fête foraine, les balançoires, à Marseille | © Émeric Feher | Centre des monuments nationaux

Fête foraine, les balançoires, à Marseille | © Émeric Feher | Centre des monuments nationaux

________________________________
INSTITUT HONGROIS – COLLEGIUM HUNGARICUM, PARIS
92, rue Bonaparte 75006 Paris
Information : accueil@instituthongrois.fr<mailto:accueil@instituthongrois.fr> | +33 1 43 26 06 44
Horaires : du 3 juin au 16 juillet 2016
lundi – samedi : 9h-21h
Fermé le lundi | Entrée libre
________________________________
Un colloque « Esthétique de l’argentique, esthétique du numérique », organisé par Françoise Paviot, aura lieu à l’Institut hongrois le jeudi 23 juin 2016.

  • Deux livres de Jean Clausel – Edition Portaparole

Jean Clausel - Edition Portaparole.

Jean Clausel – Edition Portaparole.

Après avoir assisté à l’Institut italien à Paris à une conversation entre Jean Clair, Pierre Assouline et  Jean Clausel,  je suis repartie avec deux des livres de ce dernier . « Le Marcel de Proust » et « Lectures d’été d’un antimoderne « . Édition Portaparole. L’écrivain  se décrit  « mémorialiste du quotidien » et nous dresse des portraits croustillants autour de ses lectures des grands écrivains.

« L’art de la mode ne relève pas de l’éphémère … mais d’une tentative de s’appliquer à soi-même un désir de perfection. L’illusion de se rapprocher d’une beauté idéale en s’offrant de participer à une expérience de création «  Jean Clausel extrait du Marcel de Proust .

« Une vie éloignée de la nature et de la lecture est toujours une vie ratée. les gens qui ne connaissent pas les arbres et lisent peu ne m’intéressent pas.  »  Jean Clausel extrait de Lectures d’été d’un antimoderne

Amazon

  • Espace Fondation EDF – ElectroSound, du lab au dancefloor

Jusqu’au 2 octobre 2016.

Fondation EDF

Fondation EDF

Une exposition originale qui explique la musique électronique en commençant  par l’époque avant-garde de 1948 à 1968, en passant par la Factory de Warhol de 1954 jusqu’au DJ actuels. Au rez-de chaussée sont présentés les divers instruments, comme la platine Technics toujours très recherchée par les dj, au premier étage, à nous de mixer la musique et au sous-sol direction le dancefloor avec boule à facettes !!!

Espace Fondation EDF – 6, rue Récamier – 75007 Paris Tel : 01 53 63 23 45

Entrée libre Du mardi au dimanche de 12h à 19h (sauf jours fériés) http://fondation.edf.com/accueil-1.html

Commissariat :  NoDesign Jean-Louis Frechin et Uros Petrevski – Commissaire associé et directeur scientifique : Jean-Yves Leloup

  • Une vente aux enchères à Drouot

Lundi 13 juin à 14 h, hôtel Drouot Salle 1

N°107 Georges Manzana Pissaro Paravent à 3 feuilles. 156 x 63 Est : 300/400

N°107 Georges Manzana Pissaro
Paravent à 3 feuilles.
156 x 63
Est : 300/400

De Baecque & Associés contact@debaecque.fr Tel : 0142465202

Fond de l’atelier de G. Manzana Pissaro (1871-1961), fils de Camille Pissaro.

Des dessins au feutre et aquarelle de Carol Rama (1918-2015), une exposition a eu lieu en 2015 au musée d’art moderne de la ville de Paris.

N°234 à 243

Catalogue vente 13/06/2016 De Baecque.

N° 242 Carol Rama . 68,5 X 49 cm Est : 5/7000

N° 242
Carol Rama . 68,5 X 49 cm
Est : 5/7000

  • N’oubliez pas derniers jours Alain Séchas au Musée d’art modrene de la ville de Paris … 

https://thegazeofaparisienne.com/2016/05/13/alain-sechas-2/

Florence Briat Soulie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s