Save the date 17/11/2017

Liste de mes envies  pour ce week end  parisien : flâner dans les galeries rue de Seine et découvrir l’oeuvre de Duncan Hannah, prendre des places au cinéma  pour Maryline, rire ou pas au Théâtre de Paris, réserver une dînette chez Puce et lire un livre d’Anne Gosciny au coin du feu.

  • Duncan Hannah à la Galerie Pixi – Marie-Victoire Poliakoff

Jusqu’au 9 décembre 2017. 95 rue de Seine – 75006 Paris.

« I’m a 20th Century collision, that’s what I am »  said Duncan Hannah

Duncan Hannah

Debbie Harry, Andy Warhol & Duncan Hannah, le Velvet Underground New-Yorkais de la Factory, l’hôtel Chelsea… L’artiste Duncan Hannah a connu ces années là, et cela se ressent dans ses oeuvres. La littérature, la musique, le cinéma d’Hitchcok, l’inspirent dans ses peintures, collages.

« En réalité, l’oeuvre de Duncan Hannah tout entière est comme la couverture des Penguin classics qu’il peint. Sous une apparence simple et colorée se dissimule la complexité d’un contenu qui renvoie tout autant à la propre expérience du spectateur qu’à celle de l’auteur. Peindre des livres révèle tout le plaisir de la fiction et apparait comme un geste éminemment nostalgique » Dominique Gagneux, extraiit de La Gazette du Boudoir.

https://www.galeriepiximarievictoirepoliakoff.com/

  • Théâtre de Paris : La Perruche d’Audrey Schebat

Le pitch : Un couple attend des amis à dîner et s’impatiente de ne pas les voir arriver. Le téléphone sonne et Arie Elmaleh (le mari)  apprend que leur ami a été cambriolé, bijoux, vêtements et un dessin de Degas ont disparu et sa femme n’est toujours pas revenue…

Une comédie de boulevard amusante à voir avant d’aller dîner dans ce quartier de la Nouvelle Athènes…

Barbara Schulz
Arié Elmaleh
Mise en scène : Audrey Schebat

Du mardi au samedi à 19h et 17h le dimanche.

http://www.theatredeparis.com/spectacle/laperruche

La Perruche

  • Un film Marilyn de Guillaume Gallienne

Une jeune fille de province jouée par Adeline d’Hermy, pensionnaire de la Comédie Française, « monte » à Paris pour devenir comédienne…Retrouver Eric Ruf dans le casting, Vanessa Paradis…

  • Un livre Sous tes baisers de Anne Gosciny, éditions Grasset.

Anne Gosciny

Une histoire d’amour impossible entre Gabrielle l’héroîne  et un pervers narcissiqe..

Je n’ai pas pu abîmer l’original, son nouvel amour, son amour tout neuf, son amour tout fin, mais je peux défigurer la statue. Une vengeance de pierre pour un chagrin de chair » Extrait p.68

  • Restaurant : Puce

Un petit restaurant ou bar à grignoter des petits plats aux inspirations asiatique, indienne et française.

Ouvert du mardi au dimanche.

1 rue Chaptal – 75009 Paris – Tel : 09 53 48 29 75

http://ilovepuce.com/

Puce – bar à grignoter – 1 rue Chaptal Paris, 9e.

  • Actualité Enchères – Christie’s – Salvator Mondi de Leonard de Vinci

Le Salvator Mundi de Leonard de Vinci a été adjugé hier chez Christie’s à un prix record de 450 millions de dollars soit 382 millions d’euros, montant jamais atteint en peinture même par Picasso, L’estimation était de 100 millions…
Qu’en sera-t-il du dessin de saint Sébastien de Leonard de Vinci découvert par Patrick de Bayser à l’étude Tajan dans un carton à dessins estimé 15 millions, classé trésor national pour l’instant, sera-t-il soumis aux enchères ? (voir article sur thegaze : https://thegazeofaparisienne.com/…/un-dessin-de-leonard-de…/

Le tableau a été  peint en 1500, l’estimation était de 100 millions de dollars. Ce tableau qui a appartenu à Louis XII avait disparu, on pensait qu’il avait été peint par l’entourage de Léonard de Vinci, après une restauration, on a reconnu la main du Maître, il a fait partie de la rétrospective de Londres à la National Gallery en 2011. Ce tableau est aussi au coeur d’un conflit judiciaire car il a été vendu en 2013 par Sotheby’s au Suisse Yves Bouvier à 80 millions de dollars qui le revend immédiatement au milliardaire Russe Dmitri Rybolovlev à plus de 127 millions de dollars. Ce dernier apprenant qu’il l’a acheté plus de 40 millions de dollars, se sent lésé, d’où cette poursuite judiciaire… Mais aujourd’hui on se demande qui est le perdant !

Leonard de Vinci
« Salvator Mundi » Vente du 15 décembre 2017 New York – Christie’s

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s