A Paris pendant la Fiac

Peur de vous ennuyer pendant la Fiac, voici quelques idées pour passer le temps au cas où !

ANNONCE

  • Centre Pompidou – Prix Marcel Duchamp

Cette année il est décerné à Clément Cogitore, très attendu ! “The evil eye »  , Intensité visuelle et sens du conte. Une oeuvre qui se situe entre le cinéma et l’art contemporain.

GALERIES, MARAIS

  • Galerie RX

présente l’artiste autrichien Hermann Nitsch (né en 1938 à Vienne) « Paintings only », des oeuvres des années 70 à nos jours. Un artiste du mouvement de l’actionnisme viennois Des oeuvres souvent réalisées lors de performances. En 1975, invité à la seconde édition de la Fiac, l’artiste offrait sa 48e action au public.  Un artiste impressionnant, qui le jour du vernissage n’hésite pas à retoucher ses oeuvres, sur une il rajoute des morceaux de sparadrap. Sur les toiles de grandes coulées rouge sang, des éclaboussures de couleurs, du noir nous sautent au visage. 

« Pour Nitsch comme pour Antonin Artaud, la scène doit être un forum pour l’action immédiate et violente où sans un élément de cruauté à la base de chaque performance, le théâtre n’est pas possible…  »  Denise Wendel Poiray

Commissaire : Denise Wendel Poiray
11 octobre – 24 novembre 2018

http://www.galerierx.com/fr

  • Galerie Suzanne Tarasieve

40 ans de galerie, ça se fête !

A voir absolument

« Insoumises expressions » jusqu’au 5 janvier 2019

Sacrés artistes allemands :  Baselitz, Immendorff, Katz, Lüpertz, Penck et Polke

En 1987, Suzanne Tarasiève découvre Baselitz à travers le film de Heinz Peter Schwerfel. C’est une révélation.

Un catalogue préfacé par Eric Darragon.

Galerie Suzanne Tarasieve – Insoumises expressions

Catalogue de l’exposition. « Insoumises expressions » jusqu’au 5 janvier 2019

« En 1991, je me rends à Berlin pour la première fois. Il y souffle une énergie qui me traverse tout le corps. Au Martin-Gropius-Bau, c’est l’exposition Metropolis. Ils sont tous là : Baselitz, Lüpertz, Penck, Immendorff, Kieffer, Richter. C’est alors que je fais connaissance d’un homme délicieux, Rudolf Springer, le premier marchand de Baselitz. Je me plaisais à parler avec lui de sa vie bien remplie, il avait 90 ans. Il me fera rencontrer Michael Werner. Apparait aussi dans le cercle de mes connaissances berlinoises une figure terriblement attachante, Benjamin Katz. Photographe au regard acéré, il était la mémoire vivante de tous ces artistes copains depuis les beaux-arts. Le soir nous finissions la journée au Paris Bar, lieu mythique orchestré par Michael Würthle, artiste, comédien, chanteur, musicien. C’était le rendez-vous de toute la scène berlinoise. En 2011, au Loft 19 à Belleville j’organiserai l’exposition le Paris Bar à Paris. Quelle belle aventure ! » Suzanne Tarasieve

Galerie Suzanne Tarasieve

VU A DROUOT,  ENCHERES A SUIVRE

 

  • Chez Thierry de Maigret

Ancien fonds de la galerie Stadler, 51 rue de Seine, Paris – 1955 – 1999

A souligner, un super catalogue, classant les artistes par ordre alphabétique, très complet retraçant leur histoire et celle de la galerie.

Repérés : Jean Fautrier, Hermann Nitsch, Urs Lüthl, Arnaud Rainer… de nombreuses oeuvres d’Antonio Saura. Des prix très abordables..

Photographies, estampes, toiles…

Thierry de Maigret – Vente Stadler – 18 & 19 octobre 2018

Salle 10 et 16 à l’Hôtel Drouot, jeudi 18 et vendredi 19 octobre à 14h.

  • Maison de ventes Millon

Une grande toile d’Olivier Debré (1920-1999) qui sera mise aux enchères le 19 novembre 2018.

Olivier Debré (1920-1999) « Sans titre » 1983-1984 – Huile sur toile 178 X 305 cm

  • Vu chez Fauve Paris

Fernand Léger, une oeuvre cubiste, la collection d’art du vicomte b. vente Daniel Cordier, la suite avec la collection de son premier de Cordier (voir vente Daniel Cordier, Sotheby’s) avec des oeuvres de Miodrag Djuric dit Dado (1933-2010), Henri Michaux(1899-1984), …

Jeudi 18 octobre 2019 à 19h

49 rue Saint Sabin

Fauve Paris vente du 18/10/2018

EXPOSITIONS, NEWS

  • Institut Giacometti, carte blanche à Annette Messager « Nos chambres »

Commissaire :  Christian Alandete.

Jusqu’au 13 janvier 2019

https://www.fondation-giacometti.fr/fr/evenement/75/alberto-giacometti-annette-messager

  • Fondation Cartier – Géométries Sud, du Mexique à la terre de feu.

Jusqu’au 24 février 2019

Fondation Cartier – Geométries Sud

  • Centre Pompidou – Le cubisme 1907-1917

Une magnifique rétrospective du cubisme, les prémices avec de magnifiques oeuvres de PIcasso, Braque. Leurs influences Cézanne, mais aussi les collections d’art primitif de Derain. Un très beau portrait de la mécène Gertrude Stein. La ville de Paris de Robert Delaunay, Picabia, Malevitch, Mondrian, une suite de chefs-d’oeuvre. Les oeuvres des frères de Marcel Duchamp, le sculpteur Raymond Duchamp Villon, ou celles du peintre cubiste Jacques Villon. Une immense exposition à découvrir en prenant son temps.

Jusqu’au 25 février

Centre Pompidou – Le cubisme

 

  • Markus lupertz dans l’atelier du Musée de la Vie Romantique 

A nouveau une belle rencontre avec l’artiste allemand, dans le merveilleux jardin du Musée de la Vie Romantique, situé dans ce quartier de la Nouvelle Athènes. Markus Lupertz installe dans l’atelier d’Ary Scheffer ses petites sculptures en plâtre recouvertes de cire colorée, représentant des figures mythologiques. Nous sommes accueillies par un imposant personnage sans tête !

Article The Gaze of a Parisienne Markus Lupertz

Markus Lupertz – Musée de la Vie Romantique

 

 

2 réflexions sur “A Paris pendant la Fiac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s