Fiac issimo…

Ma visite Fiac &  « best list » en 2e partie. 

Chaque année, c’est la même chose et pourtant, lorsque les portes du Grand Palais s’ouvrent sur la nouvelle Fiac, c’est avec enthousiasme que je commence ma visite. Le grand soleil qui illumine Paris rajoute à ce sentiment.  Un air de vacances flotte sur la capitale qui est investie par toutes sortes d’oeuvres d’art disséminées hors les murs.  Avides de surprises, d’étonnements, d’émerveillement, nous partons à la quête de sensations d’art!

Bien-sûr après Pinault et Arnault, qui se partageaient le Grand Palais dès 9 h du matin .

Apparaissent les Basquiat, les Franz West, Juan Miro, Markus Lupertz,  expositions en cours obligent ! les oeuvres du galériste Daniel Cordier dispersées aux enchères, il y a quelques jours se retrouvent  Ubu Gallery.  Toujours aussi les impondérables Calder, Soulages, Anish Kapoor… Cette année à la galerie Hauser & Wirth, spéciale dédicace à la merveilleuse et tourmentée Louise Bourgeois  Les matins se lèvent, 1910, une oeuvre poétique sur un papier de plus de 4m de long, exécutée un peu avant sa mort .  Allée centrale, j’aperçois sur son stand Thaddaeus Ropac parlant avec Agnès Varda devant un immense Robert Rauschenberg  avec à ses pieds un Carl André.

Robert Rauschenberg & Carl André – Galerie Thaddaeus Ropac

Plus loin, Gagosian crée l’évènement avec l’installation très Instagram de Katharina Grosse Ingres Wood, des couleurs fortes, provocantes. Près de l’entrée, la galerie Michael Werner expose des oeuvres de Markus Lupertz, très en vogue ces jours-ci  (expositions à Paris au Musée de la Vie Romantique et Galerie Suzanne Tarasieve)  j’y  découvre aussi, une pierre  précieusement protégée par sa vitrine qui n’est autre que l’auto-portrait de James Lee Byar, l’idée me plait !

Self portrait 1992 & Markus Lupertz HST – Michael Werner, New York, London

Mais  assez parlé, le vous livre ma « best list », à vous de la compléter !

 

Le plus romantique : Alex Katz, une oeuvre dédiée à sa femme et muse Ada

https://gavinbrown.biz/

Alex Katz Golden Image 2017 &; Ada Outline 2017 mirror polish stainless steel – Gavin Brown’s Enterprise

La plus littéraire : Pierre Aléchinsky, artiste Balzacien

http://www.galerie-lelong.com/fr/

Juan Miro & Pierre Alechinsky – Galerie Lelong & Co

La plus Instagram : Katharina Grosse, à la recherche du meilleur post !

https://gagosian.com/

Katharina Grosse Ingres Wood Gagosian

La plus forte : Huma Bhabha au garde à vous sur notre passage

https://www.salon94.com/

Huma Bhabha – galerie Salon 94

La plus brillante  :  Rudolf Stingel, une quête du temps, des vanités

https://www.paulacoopergallery.com/

Rudolf Stingel, Galerie Paula Cooper

La plus addict : Andy Warhol « Diamonds » sinon rien …

http://www.vdwny.com/gallery

Andy Warhol « Diamond Dust Shoes » 1981 Galerie Van de Weghe Fine Art

La plus émouvante : Louise Bourgeois, tout est dit !

https://www.hauserwirth.com/

Louise Bourgeois « Les matins se lèvent » 2010 . Galerie Hauser & Wirth

La plus prometteuse Ramin Haerizadeh  très  royale « Cup of tea » !

http://www.insituparis.fr/

Ramin Haerizadeh « Unttitled » (mall of Emirates) 2014 – 2017 Galerie In Situ

La plus parisienne : Alain Séchas en couverture du Point évidemment ! voir article The Gaze, visite atelier d’Alain Séchas

https://www.laurentgodin.com/

Alain Séchas – Galerie Laurent Godin

La plus raffinée : Alexander Calder « à bout de souffle »

Alexander-Calder – Galerie Van de Weghe Fine Art

 

 

La plus effrayante : Gilles Barbier et ses messages interdits…

http://www.galerie-vallois.com/

Gilles Barbier « Bienvenue dans l’espace tube » 2017 – Galerie Vallois

La plus construite : Alexander Brodsky et ses villes imaginaires

https://www.richardsaltoun.com/

Alexander Brodsky galerie Richard Saltoun

La plus imposante : Giuseppe Penone, une oeuvre forte et pure !

https://www.mariangoodman.com/

Giuseppe Penone Corpo di pietra – rami 2016 Galerie Marian Goodman

La plus discrète : Prune Noury la délicatesse de ses Terracotta Daughters voir article Prune Noury The gaze of a Parisienne

https://www.templon.com/new/gallery.php?la=fr

Prune Noury et Francesco Clemente Galerie Templon

La plus Pigalle : Cooper Jacoby, Mélanie Matranga, Aaron Garber & Max Hooper Schneider les artistes de la galerie High Art

https://highart.fr/

Galerie High Art avec Cooper Jacoby, Mélanie Matranga, Aaron Garber & Max Hooper Schneider

La plus déco : Kamilla Bischof, un conte haut en couleurs

http://www.sandy-brown.com

Kamilla Bischof « Cosmetic Songs » Galerie Sandy Brown

La plus couture : Sheila Hicks bien sûr, une belle rencontre, il n’y a pas longtemps au Centre Pompidoiu

http://www.galleriaminini.it/

Sheila Hicks Unttilted 2018 Galleria Massimo Minini

La plus énigmatique :  Alighiero E Boetti, une oeuvre au stylo Bic de la série des Buro, saurez-vous déchiffrer le message. Un indice : servez-vous des virgules. ***

http://www.vedovigallery.com/

Alighiero E Boetti – – Vedovi Gallery

A votre tour, je vous attends  !

*** Réponse énigme : « Piccolo Medio Grande »

Florence Briat Soulié

 

Une réflexion sur “Fiac issimo…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s