Préhistoire

Deux lieux, deux expositions :

Une aventure moderne à Pompidou et en tête à tête au Musée de l’Homme

Préhistoire découverte des peintures pariétales / naissance de l’Art moderne

Coïncidence ou inspiration? 

On se perd dans cette expo fleuve qui est qui quoi quand? 

Le poids des ans – Ambiguité

Je me promène dans les salles de Préhistoire à  Pompidou, un musée du 2e millénaire survolant des millions d’années 

Crâne d’Homo Sapiens dit de Cro-Magnon 28000 ans – Les Eyzies-de- Tayac (Dordogne). Découvert en 1868

Cro Magnon ou Awl n 4 ? (Poinçon) de Michel Heizer, faites votre choix ou non !

Michael Heizer – Awl n.4 (Poinçon n°4), 1988 – 1989 – Ciment pigmenté sur base d’acier. Coll. Particulière

Je suis émue par le premier, le second ne m’est pas indifférent non plus ! Michel Heizer est très imprégné par cette période, son père était un préhistorien reconnu. Entre monument et oeuvre d’art, cette sculpture oscille sur l’échelle du temps !

Elles nous entourent et nous ne faisons plus attention au temps, je suis juste regardeur face à ces oeuvres éternelles.

Espace temps

Vénus

Des Vénus, on ne sait plus où tourner la tête en partant de celle de Lespugue, trésor du musée de l’Homme aux Vénus de Picasso, Bourgeois, Arp, aux formes si pures. Quelles différences? L’idée du cubisme existait déjà, il y a des millénaires !

Remonter le temps avec Cézanne

Où sommes-nous? Dans les cavernes, les strates explorées par Cézanne et son ami préhistorien Antoine Fortuné Marion, un témoignage à deux mains de leurs promenades Aixoises. Les deux hommes se passionnent pour les théories de l’évolution. L’un en dessine les plans et l’autre l’anime de personnages.

Paul Cézanne & Antoine Fortuné Marion
« Personnages et visages caricaturés, et annotations », Album, folios 7/8, vers 1858-1860
Mine de plomb sur papier, 15 × 23,5 cm
Musée d’Orsay, Paris

1836, William Buckland lit dans les coupes terrestres “le grand drame universel”

Art et science s’unissent et nous délivrent les secrets de notre passé.

Echanges de trésors 

Géniale cette idée de permuter des oeuvres entre les deux musées, de créer ce dialogue entre un crâne de Cro-Magnon et la tête-Crâne de Giacometti.

Vraiment intéressant de profiter de cette exposition Préhistoire pour aller ensuite faire un tour au Musée de l’Homme qui a créé en 2016 une nouvelle scénographie très didactique et esthétique.

Non seulement, c’est une occasion de suivre un cours d’histoire, d’apprendre tellement de choses sur l’évolution de l’homme. Mais je dirai aussi un tête à tête avec la beauté des pièces exposées.

Perdue dans ces millions d’années

Je ne sais plus, perdue dans les méandres de notre histoire

Quel est l’âge de ces pierres taillées ? appartiendraient-elles à notre époque ou à celle du paléolithique ?

Musée de l’Homme – Nouvelle scénographie depuis octobre 2015. Pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de visiter le musée.

Modernité et témoignages précieux se côtoient et nous racontent  notre passé, je suis émue devant Lucy, par son histoire, ses millions d’années.

Lucy – 3,2 millions d’années. Une démarche balancée, elle se déplaçait dans les arbres. Moulage, il n’en existe que 2 au Monde, l’original se trouve en Afrique

Je suis troublée en apprenant que l’homme de Néanderthal n’a pas complètement disparu, et que la génétique permet de savoir que certaines populations en sont les descendants.

Interprétations et matériaux divers montrent l’importance de toutes ces découvertes, chaque indice à son importance.

Inspiration éternelle

Figuration  ou abstraction ,  retour vers notre futur, compliqué de savoir ce que penseront les générations futures à propos de nos parois peintes, je pense aux graffitis..

Miquel Barcelo Il trionfo della morte 2019 Argile sur verrières – Atelier Miquel Barcelo : Louise Bourgeois Cumul I 1968 – Sculpture en marbre blanc, sur socle en bois en 2 parties. Centre Pompidou. ©Edtr.photography

La création de Miquel Barcelo sur les parois de verre du Centre Pompidou, face à la sculpture de Louise Bourgeois nous entraîne vers nos origines, en particulier la maternité.

Brassaï fait le lien entre les cavernes et le mur d’usine en 1933

Brassaï « Du mur des cavernes au mur d’usine », Minotaure, Paris, 1933, n° 3-4, p.6-7. Collection David et Marcel Fleiss

Les mains

Toujours les traces laissées par l’homme, forme de reconnaissance, elles peuvent être des empreintes de mains des artistes Kandinsky, Miro, Long en 2010, ou celles laissées par un homme de Lascaux ? 

Wassiliy Kandinsky (1926)- Juan Miro (1975) – Richard Long (2010)

Ou peut-être aussi les mains d’Henri Breuil appliquant un calque et traçant un relevé sur une paroi peinte en Afrique du Sud vers 1948-1950.

Que penser de la main gravée de Giacometti qui note ses interrogations sur le mouvement, un écho lancé à ses ancêtres des cavernes

“Dessins des cavernes. Dessins des cavernes, cavernes, cavernes, cavernes. Là et là seulement le mouvement est réussi. Voir pourquoi, en trouver les possibilités, mais doute.” Giacometti, note d’un carnet vers 1946

Qui suis-je ?

Je cherche à comprendre Jean Dubuffet qui déclare :

“Tout homme qui vient au monde est le premier homme qui vient au monde “  Jean Dubuffet à Jean Paulhan en 1947 

Jean Dubuffet « Le Cours des choses – Mire G 174 (Boléro), 22/12/1983 – Acrylique sur papier marouflé sur toile. Centre Pompidou

Je suis dubitative devant le concerto soziale de Lucio Fontana

Odilon Redon  sent “le poids du fond des temps”

Formes Design

La collecte de formes accidentelles dans la nature inspire les architectes, donne une esthétique. Charlotte Perriand photographie un silex 

Le Néolithique est un mot créé par John Lubbock en 1865 désignant la période où les hommes développent la technique de la pierre polie.

Cela ne nous rappellerait-il pas de nombreux artistes contemporains qui eux aussi maîtrisent parfaitement cette technique: Arp, Barbara Hepworth…

“Voyez ! Soudain les marbres s’animalisent , la mort se vivifie, le monde se déroule. Après d’innombrables créatures gigantesques , après des races de poissons et des clans de mollusques , arrivé enfin le genre humain produit dégénéré d’un type grandiose, brisé peut-être par le Créateur. Échauffés par son regard rétrospectif, ces hommes chétifs , nés d’hier peuvent franchir le chaos, entonner un hymne sans fin et  se configurer le passé de l’univers dans une sorte d’Apocalypse rétrograde » Honoré de Balzac “la peau de chagrin  » 1831

Il faut du temps pour visiter ces deux endroits, mais cela vaut la peine ! une multitude de chefs-d’oeuvre à voir !

Florence Briat Soulié

Yves Klein Anthropométrie- Ant 84 1960.Pigment pur et résine synthétique sur papier marouflé sur toile, 155 x 359 cm Musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice . Achat en 1988, avec l’aide du FRAM – ©Edtr.photography

« EN TÊTE À TÊTE » AU MUSÉE DE L’HOMME

En partenariat avec le Centre Pompidou

11 JUIN – 23 SEPTEMBRE 2019

PRÉHISTOIRE – UNE ÉNIGME MODERNE AU CENTRE POMPIDOU

8 MAI – 16 SEPTEMBRE 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s