Un mois de mars mouvementé-chroniques d’une New Yorkaise

On entend souvent dire que New York est la ville qui ne dort jamais …

Le mois de Mars à New York est un mois sans répit… aussi animé que le mois de Mai qui est orchestré par les ventes d’Art Contemporain des grandes maisons de ventes, le mois de Mars à New York est le mois de foires majeures (ADAA, Armory Show) et foires en expansion (Indépendant, Nada..). Ce mois fut aussi un mois riche en musique, fort en chansons.

IMG_6425

Dans cette ville qui ne dort jamais; tout semble prétexte à l’exposition d’installations, de fantaisies dont on ne se lasse jamais. Amusée, je contemple la vitrine de Calvin Klein, le flagship store de la Madison Avenue: y flottent les nuages argentés d’Andy Warhol, au beau milieu des oeuvres de Sterling Ruby.

Dans les nuages d’Andy – dans les pensées de Ruby. C’est amusant comme toutes les disciplines se confondent, se rencontrent et se complètent. Cette fusion est souvent explosive, parfois décevante, souvent émouvante. Ces champs artistiques variés et complémentaires ont en commun de faire appel à nos sens, de réveiller nos émotions – ils s’apparentent à une attraction. En 2016, c’est au Musée d’Art moderne de la ville de Paris que nous nous amusions avec ces oreillers argentés, ils flottaient et faisaient de ce ciel un univers constellé.

IMG_6289.JPG

Le titre de cet article est « Chroniques d’une New Yorkaise », serait-ce un mensonge? C’est en écoutant le concert de Jane Birkin et de Carla Bruni à New York que je me sens plus parisienne que jamais!

C’est à New York fin février, que Carla Bruni nous emportait sur ses tonalités jamais fanées. On aime la façon dont elle se déhanche, cette timide nonchalance. Son air mièvre pourrait être agaçant, mais il est plutôt charmant. On aime ses airs entêtants, ces jolis sons, si joliment fredonnés. Carla, c’est aussi sa façon bien à elle de bouger, ses cuisses fuselées dans ce pantalon de cuir toujours si bien porté, la manière dont elle est coiffée… On adore la ré-invention de Douce   France de Charles Trenet, devenue Dolce New York …. ah Carla ne cessera de nous charmer. ..

Le mois de mars est aussi le mois où l’on célèbre la femme, les américaines appellent même cela « WOMENS HISTORY MONTH ». Être féministe semble être « à la mode » comme nous le rappelle les récentes collection Dior par Maria Grazia Chiuri où la stylise se demande: ‘Why Have There Been No Great Women Artists?’. Tout le contraire peut être prouvé, plus que jamais ce mois mets en avant les femmes artistes.

405

L’exposition STRAY organisée par Young Women in the Arts et Tiffany Zabludowicz. 

Vous les femmes, Vous le charme, Vos sourires” Lalalala, ces paroles de Julio Iglesias ne cessent de raisonner en moi – bien que cette chanson ne s’accorde aucunement avec l’exposition dont je vais vous parler ici. STRAY est une exposition plutôt féministe qui rassemble le travail de 5 artistes femmes, Kelly Akashi, Ivana Bašić, Hayden Dunham, Marguerite Humeau, and Pamela Rosenkranz, remettant en contexte le corps humain et la façon dont il est affecté de nos jours.

Mon oeuvre préférée est celle de Marguerite Humeau, artiste que j’avais découvert au Palais de Tokyo en 2016, en même temps que l’exposition de Michel Houellebecq… un tout autre contexte!

IMG_5273

IMG_5271

Je me souviens avoir été subjuguée par ce grand laboratoire rose aux éléphants blancs… Voici mes quelques lignes écrites fin Juin 2016: 🌸“Couleurs pastel, espace feutré ; je me suis tout de suite sentie apaisée au sein de cet univers onirique. Et cela, malgré le bruit incessant de propulsion d’air ou de climatisation – Cette ambiance sonore fait partie intégrante de l’oeuvre. (..)Les artistes contemporains attirent notre attention à une époque, où notre concentration est constamment happée par de nombreux éléments internes/externes – les distractions ne manquent pas! Je ne pense pas parfaitement saisir tout le sens de cette installation, néanmoins je tente de ne pas trop me poser de questions, je laisse simplement venir mes émotions. C’est un dimanche du mois de juin, je regarde ces éléments blancs, je contemple ce rassemblement d’objets – je laisse mon âme voguer, bien que cela soit une liberté dotée de la plus grande difficulté .”🌸Digital Desert II me laisse une fois de plus perplexe – j’aime le fait que les lumière de Times Square se confondent avec l’oeuvre. L’artiste ne cesse de jouer avec nos sens et avec ce que nous pouvons aussi appeler, l’aléa. »

Dans l’atelier de Mickalene Thomas 

L’artiste New-yorkaise Mickalene Thomas, nous ouvre les portes de son atelier de Brooklyn, pour une visite privée. Son inspiration principale est sa femme, Raquel Chevremont. Ce power couple rock la scène artistique américaine. Mickalene Thomas est préoccupée par la représentation de la femme noire, en particulier, et souhaite célébrer « black femeninity » qui semble avoir été évité dans le passé .  Artiste très libérale, elle explore la sexualité feminine. Cette vision qu’elle a de la femme, elle la doit à sa mère.

 

IMG_3495      IMG_3503IMG_3567

 

Art Production Fund & Zoe Buckman in L.A 

ChampSunset est une installation monumentale qui domine Sunset Boulevard a Los Angeles. Cette oeuvre a pour mission de symboliser  » the female empowerment ». Cette initiative commissionnée par Art Production Fund a reçu le soutien de la  célèbre marque américaine Alice&Olivia.

Zoe-Buckman-Champion-APF-03-b-1024x682

Mia Fonssagrives Solow, « Bright wild things » à la Galerie Dumonteil 

8 mars – 14 avril 2018

L’artiste new-yorkaise nous éblouie par ces animaux de bronze. Initialement créés à partir de matériel de récupération (bouteilles de lait, d’eau, jus de fruits et journaux), Mia Fonssagives laisse libre place à sa créativité. Ces créatures attendrissantes sont d’une espèce à part. Elles sont hybrides, à la frontière de la réalité, à la fois Minotaure, robots, espèce animale, créatures extraterrestres et mythologiques. Les lapins représentent chacun de ses petits enfants, Mia Fonssagives raconte avec amusement que tous ce sont reconnus immédiatement.

MFS5MFS1

Une exposition très parisienne,

28 Février 2018 au 27 Janvier 2019

à voir Akari Unfolded – c’est une exposition peu commune que nous offre le Noguchi Museum. C’est subtile & volatile. Je reconnais l’attention aux détails, la précision de d’YMER&MALTA (Valérie Maltaverne) et de ses designers.

Nous sommes éblouis par les lampes de Nendo, on aime la monumentalité de la lampe de Benjamin Graindorge bien qu’on puisse dire qu’il ne se soit pas « mouillé », on a bien compris que c’était pour le jeu de mot, évidemment!

Curated by Dakin Hart, ce n’est pas une exposition en papier!

à NYC. 9-01 33rd Road (at Vernon Boulevard), Long Island City, NY 11106-  

IMG_7932

IMG_7933

IMG_7929

 

ADAA (Art Dealers Association of America: nonprofit organization serving the art world since 1962.) au Park Armory 

Au Park Armory, lors de l’ADAA, notre attention est retenue par une installation de Nairy Baghramian chez Marian Goodman.

IMG_8280

Marshmallows – Chamallows
Oh guimauve enchantée, sous tes couleurs pastels
tu nous ensorcelles 
Belle,
ta peau si lisse
cache cette malice
Qui souvent nous rend complice
de ce doux supplice

Chez David Zwirner, on célèbre les 25 ans de la galerie. Y est présentée une très belle sculpture de Carol Bove parmi des impressions, dessins et toiles de chacun des 58 artistes de la galerie. Une idée originale pour rendre hommage à chacune des ces âmes si spéciales. Carol Bove décrit ses sculptures comme « grandes et lourdes mais fragiles ». Cette oeuvre s’intitule « Simone », 2017; stainless steel and urethane paint.

IMG_8270

 

ARMORY SHOW, New York City’s premier art fair and a cultural destination for discovering and collecting art.

Déçue, je suis très déçue. Mon attention est très peu retenue. Les oeuvres sont commerciales, elles se ressemblent toutes. La banalité semble être devenue la nouvelle originalité.

Je suis touchée par plusieurs oeuvres de Sheila Hick, celle-ci en particulier. Cette sphère colorée aux fils emmêlés se trouve chez Alison Jacques.

IMG_9308.JPG

Magic Sheila – j’aime la douceur de ses fils. Je me souviens avoir été marquée par une superbe exposition à l’espace muraille de Genève, (cf voir l’Article de caroline d’Esneval  https://thegazeofaparisienne.com/2016/02/16/sheila-hicks-tissage-art-et-fantaisie/ ) .
Aussi j’aime l’installation de Name June Paik chez Gagosian.Le stand entier est dédié aux oeuvres de cet artiste. Sur les différentes télévisions se succèdent multiples images de montagnes, fleurs et poissons.

IMG_9115

IMG_9069

 

Je suis subjuguée par le stand de la Carpenters Gallery. Le design serait-il le nouvel art contemporain? Cette discipline me fait vibrer; la créativité n’a plus de limite, on s’imagine vivre au sein de ces oeuvres à l’apparence si fragile et pourtant si utiles. J’ai toujours adoré les lampes de Nacho Carbonell. Lors de l’exposition AD 2017, Isabelle Stanislas en avait placé une dans son décor. J’aime l’idée du stand style workshop, qui tente de montrer au public the « behind the scene ». La scénographie est aussi très intéressante, les lampes sont installées dans des casiers de bois comme si elles étaient en transit … il est vrai, qu’elles n’ont pas encore trouvé de véritables demeures.

IMG_9041

IMG_9035

Aspen Art Museum

Far away from NYC / petite escapade dans le Colorado…

Un grand musée, dont nous devons la fabuleuse architecture à Shigeru Ban. On adore la structure invisible de ce bâtiment, les bandes de bois s’apparentent à des bandes de cuir. On imagine un calepinage, un tissage parfait:  un réel travail de sellier.

On aime la sculpture d’Ugo Rodinone qui trône sur l’esplanade du musée, moonrise. east. july, 2005. Aluminum, paint, and wood.

La salle d’exposition la plus marquante est, à mon goût, celle de Nate Lowman. On aime l’accrochage et la surprenante uniformité des oeuvres. Il est amusant de voir que, dans la globalité, ces créations font sens alors que prises au cas par cas, elles sont si hétéroclites.  Le thème principal  est le désir. L’artiste pour exprimer ce dernier utilise l’imagerie et le langage de la culture populaire américaine.

IMG_0163

IMG_0169.JPG

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s